Aller au contenu


Indie et Momo ne s'entendent plus...


  • Veuillez vous connecter pour répondre
34 réponses à ce sujet

#1 Guest_fandeparrot_*

Guest_fandeparrot_*
  • Invités

Posté 15 avril 2013 - 13:30


Bonjour tout le monde,


Cela fait longtemps que je ne suis pas venue sur le forum, mais mes études me prennent beaucoup de mon temps.
Je suis passée pour prendre des nouvelles de Val, d'après ce que j'ai lu tout se passe super bien.  :petit coeur: Mais je ne tiens pas à m'attarder sur lui, par ce qu'il me manque encore énormément, son départ m'a beaucoup marqué.
Gros câlin de ma part à monsieur le marquis.

Je viens vers vous par ce que depuis peu, je dois faire face à une situation compliquée avec mes 2 gris du Gabon Indie et Momo.
Juste pour rappel, Indie est EAM, elle a plus de 8 ans, je l'ai adopté alors qu'elle était juste sevrée. Momo est EPP, il a 9 ans, je l'ai adopté pour tenir compagnie à Indie il y a presque 4 ans, il était alors âgé de 5 ans.

Si pendant longtemps le courant passait bien entre eux, depuis peu la situation a énormément changé!

Il y a un an, mon père et moi avons construit pour eux une belle volière extérieure pour qu'ils puissent profiter du grand air et s'ébattre en toute autonomie. Autrefois ils vivaient en cage en intérieur, et malgré le fait d'être sortis régulièrement, ce train de vie n'était pas épanouissant, pour Indie surtout, car elle a toujours été avide de grands espaces.
Tous les 2 s'entendaient bien et partageaient beaucoup de choses ensemble: les repas, les jeux, les séances de vol, d'entraînement avec moi, sans oublier leurs excursions exploratoires dans la maison à la recherche d'un nid!

En reffet, cela faisait des années qu'ils exprimaient clairement le besoin de se reproduire, exploitant tous les recoins sombres qu'ils pouvaient, les meubles, les placards, même sous les canapés et les tables.

J'ai attendu qu'ils soient en volière pour leur installer un nichoir.

Au départ, nous avons eu l'effet tant attendu. En volière ils pouvaient s'ébattre comme bon leur semble, détruire ce qu'ils voulaient et nicher comme ils voulaient. Ce petit manège a très bien fonctionné, jusqu'à il y a quelques semaines...

Depuis qu'ils étaient en volière, ils étaient épanouis, "autonomes" et aussi en bien meilleure santé (plumage superbe, muscles développés).
C'est surtout le cas d'Indie.
Momo a eu un peu plus de mal à accepter la vie en volière du fait qu'il se sent éloigné des humains et pour d'autres raisons potentiellement. Hors Momo est un EPP et il a adopté un comportement hyper dépendant récemment... il est devenu très collant!

Le phénomène que j'observe en ce moment, c'est qu'ils ne s'entendent plus!
Comme ils ne veulent plus avoir des interactions positives entre eux, ils nous appellent beaucoup.

Le véritable élément déclencheur n'est pas tellement la vie en volière, mais plus l'installation du nichoir. Tout l'hiver ils ont eu un nichoir, car cela faisait si longtemps qu'ils avaient envie de se reproduire. 
Si au début ils ont pu exploiter le nichoir à leur guise, enfin comblés et sans prises de bec, j'ai pourtant été contrainte de le retirer dans l'urgence il y a quelques semaines.

Malgré le nichoir, ils n'ont jamais exprimé de comportements sexuels au delà de la simple parade et des régurgitations. Ces dernières semaines, Momo s'est mis à pourchasser vigoureusement Indie et c'est pour cela que j'ai retiré le nid, en pensant que tout rentrerait dans l'ordre.

En effet Momo a cessé de pourchasser Indie a longueur de temps, mais cela n'a rien changé à la nature de leurs rapports, devenus tendus.

Je pense que Momo s'est mis à pourchasser Indie par ce qu'elle ne répondait pas à ses attentes, et aussi par ce qu'il a un passé de perroquets hyper agressif. Il a été battu et pendant des années il a appris à exprimer ses frustrations par la violence.
Depuis il continue à la chasser, sans pour autant être violent, il passe surtout son temps à la menacer plus que d'essayer de l'attaquer (ce qui m'évite d'avoir à les séparer par ailleurs).
Il suffit qu'elle maintienne une certaine distance entre eux pour qu'il l'ignore ensuite.

Indie quant à elle, a tout simplement appris à se méfier de Momo, de part ses comportements violents et sa maladresse. Elle cherche surtout à l'éviter et s'éloigner de lui autant que possible.

Comme tous les 2 ne s'entendent plus, ils ont toujours besoin de rechercher un partenaire compatible, mais comme ils n'en ont pas à disposition, ils se rabattent sur les humains attentionnés qui s'occupent d'eux, moi, mais aussi les membres de ma famille.

Ils sont d'ailleurs tous les deux dans une phase de socialisation et d'interactions avec un maximum d'individus, un peu comme pour trouver "chaussure à son pied". Ils sont très demandeurs.

C'est comme si maintenant, après cette tentative de reproduction ratée, ils avaient établis qu'ils n'étaient pas compatibles.

Je tiens à préciser qu'il n'a jamais été question de les "faire reproduire vraiment", le nichoir était surtout là pour combler ce besoin impérieux qu'ils avaient de rechercher activement un site de nidification.
Leur offrir cette opportunité a amélioré de nombreux points, ils n'étaient plus frustrés, et ils ont fini par acquérir une certaine autonomie grâce à cela. Ces derniers mois, ils étaient très bien dans leurs plumes, tout allait bien.
C'était ce que je souhaitais, qu'ils soient entre eux, heureux et comblés.

Puis leurs rapports ont fini par dégénérer, lentement mais sûrement. Au début je pensais que ce n'étais qu'une passade, mais je me rend compte que la situation n'évolue pas en s'arrangeant.
Pour le moment je n'ai pas vu la moindre amélioration, au contraire puisqu'ils sont toujours plus demandeurs d'interactions humaines chaque jour qui passe.

Mes gris ne sont que 2, mais ils ont des rapports étroits avec les humains (ils sont toujours restés très amicaux, même si Momo était plus imprévisible à cause du nichoir), donc dans leur petite tête ils ont la possibilité "d'aller voir ailleurs", avec nous en fait.

S'il m'était possible de les faire vivre en giga volière avec pleins de congénères gris, alors je le ferais! Je pense qu'ils finiraient bien par trouver un partenaire compatible après tout. Mais ce n'est pas aussi simple finalement...

En effet, Momo n'est pas un individu "comme les autres", de part son passé, il a beaucoup de difficultés à communiquer normalement avec des congénères et se faire comprendre, ce qui ne fait pas de lui un partenaire prévisible et de compagnie agréable (du point de vue d'un gris).
Au contraire Indie a beau être EAM, elle a toujours vécu avec d'autres perroquets, même si elle a attendu ses 4 ans pour partager sa vie avec un autre gris du Gabon, ses expériences précoces au contact d'autres espèces ont été suffisantes pour lui permettre d'acquérir cette sociabilité et facilité de contact qui la caractérise.
Tout le contraire de Momo qui est EPP mais qui n'a jamais rien connu d'autre que les humains jusqu'à ses 5 ans!

Comme je l'ai déjà expliqué à Anne Marie, je pense que ces caractéristiques ne jouent pas en la faveur d'une réconciliation, ou plus généralement d'une intégration réussie auprès d'autres perroquets.
Cela a également un impact sur ses facultés à s'épanouir en volière. Momo semble préférer la vie en cage, celle qu'il avait longtemps connu.

Si pendant longtemps Indie avait appris à s'adapter aux particularités comportementales de son congénère, aujourd'hui cela ne semble plus lui convenir. Alors qu'autrefois elle semblait lui pardonner toutes ses maladresses, maintenant elle ne cherche qu'à éviter le contact rapproché avec lui.

Je n'ai jamais été sûre qu'ils forment un couple très soudé, ils ont longtemps eu des rapports étroits, mais avec de grandes variations périodiques. Indie n'appelle pas Momo quand elle ne le voit plus, et elle ne l'a jamais fait. Ils se caressaient mutuellement la nuque de temps en temps, se donnaient des becs, parfois il y avait quelques parades, j'ai même assisté à une tentative d'accouplement il y a 3 ans, mais ce n'est jamais allé plus loin pendant des années.

Je pense qu'ils ont longtemps formé un couple "par défaut" comme on peut souvent l'observer. Mais aujourd'hui c'est terminé, leurs interactions se résument à des menaces et évitement, rien d'autre...

J'ignore encore ce qu'il faudrait pour que chacun d'eux y trouve son compte. La situation devient de plus en plus claire, je décortique les paramètres petit à petit, mais je n'ai pas encore trouvé de solution concrète.
Je cherche, je réfléchis...

En tout cas, ce dont je suis certaine c'est qu'Indie a impérativement besoin d'un congénère. Bien qu'ils ne s'entendent plus, la présence de Momo a des effets bénéfiques que je ne peux nier.
Elle a d'ailleurs totalement cessé son picage démarré en octobre 2009 grâce à ce nouveau train de vie en volière, avec un congénère perroquet. J'ai toujours su qu'adopter un autre perroquet lui ferait du bien, et en effet ce fut longtemps le cas.
Malheureusement cette mésentente et plus généralement ces tensions qui règnent entre eux ont tendance à rendre Indie plus introvertie, et lui faire perdre l'indépendance qu'elle avait acquise (alors que cela faisait déjà des années que je travaillais là dessus avec elle)!

Du côté de Momo, le bilan est bien plus alarmant puisqu'il est devenu hyper dépendant et plus agressif (du fait des frustrations sociales)... cela m'inquiète.

J'ai besoin de votre aide pour leur trouver une solution.
Je sais qu'Indie a besoin d'un partenaire avec lequel elle puisse s'entendre. Elle est tellement plus épanouie depuis qu'elle vie en volière qu'il n'est pas question de la faire revivre en cage.
Momo a de véritables problèmes de communication, je ne sais pas s'il est capable de véritablement vivre en harmonie avec un autre perroquet. Mais aux vues de tous les progrès qu'il a fait, il me semble également évident qu'il a besoin de la présence de congénères.

Je pense aussi que cette habitude qu'il a de chasser Indie est liée au fait qu'il a longtemps vécu dans une cage toute petite chez ses anciens propriétaires, il a donc beaucoup de mal à accepter les intrusions sur son territoire. Cette agressivité ne fait cependant pas de lui un perroquet excessivement violent et imprévisible, puisqu'après beaucoup de travail Momo a appris a modérer ses réactions et surtout prévenir avant de passer à l'attaque!
Il est donc "fiable" pour celui qui veut bien lire en lui.

Voilà, je sais que c'est très long, j'espère que vous pourrez m'aider à trouver une solution...

J'ai déjà envisagé de confier Momo à une adorable femme qui habite près de chez moi et qui se propose de le faire vivre dans sa maison entouré d'autres oiseaux.

A l'époque où il vivait en cage, il était beaucoup plus équilibré, alors ne serait-ce pas une solution?

Merci beaucoup, j'ai besoin d'aide et de soutien. Je les adore mes grisous, si vous saviez à quel point je les aime.  :petit coeur:



#2 chatoune 58

chatoune 58
  • Membres

Posté 15 avril 2013 - 13:51

oui c'est une situation compliqué, j'espère de tout coeur que vous allez trouver une solution qui permette a chacun de trouver son bonheur: courage et merci de pour toutes ces explications qui nous permettent de comprendre que ce n'est pas toujours gagner avec ces grisous.
Image IPB

#3 annemarie

annemarie
  • Membres
  • LocalisationGironde

Posté 15 avril 2013 - 14:39

Es ru vraiment certaine que Momo ai besoin de congénère??
Pourquoi ne pas essayer de le remettre avec vous dedans et de voir comment ça se passe, l'observer, essayer de le décrypter,  de comprendre ce qu'il veut vraiment et ce dont il a le plus besoin?
Certains perroquets sont très heureux sans congénère.... Ça n'est pas non plus ma politique de les laisser seuls, je suis la poêle qui se fout du poêlon, mais chaque  cas est bien particulier.
Est ce que toi et la présence d'un autre oiseau, autre qu'une grise, ne pourrait pas le satisfaire ??  :ignorant:

Le cas Indie me parait plus simple, à tes dires. La volière lui convient parfaitement et elle aime et a besoin de la présence de congénère. Personnellement, je ne prendrai pas le risque de mettre avec elle un mâle de son âge, car si ça ne colle pas entre eux, le problème sera décuplé.
Je prendrai un juvénile....

J'avais une lapine, Lilas, que j'ai adopté aveugle. Jamais, elle n'a pu cohabiter avec aucun autre lapin... Elle était bien trop méfiante de par son handicap pour "se laisser aller" et accepter des congénères. Quant à eux, sentant une certaine vulnérabilité, voulaient profiter de l'occasion pour la dominer. Après des mois d'hésitation, voulant quand même lui faire connaitre les joies du partage, j'ai décidé de lui prendre un bébé. Elle, l'a peut être pris sous son aile, je ne sais pas, et lui, n'ayant pas encore les hormones au taqué, n'a fait que profiter de l'aubaine. La cohabitation a marché très vite et ils ne se sont plus séparés.
Bien sûr, le cas n'est pas le même, mais dans le fond, oui, je pense.
Un bébé innocent ne pourra que plaire à Indie, selon moi.
Mais bon, je n'ai pas une grande expérience en perroquets, je ne fais qu'observer les animaux, et essayer de me mettre à leur place, je ne sais pas si ça suffira dans ton cas.... :satisfait:

En tous cas , le partage est toujours enrichissant .  : Bravo :

aquitaine.gifgb70712.gifgb_grischarlie.gifgb_ros-eliot.gifgb_ducorpspepette.gifgb_albamelba.gifgbkkto-tika.gifgb_conupiouk.gifgb_chat4.gifgb_chien0712.gifgb_lapin0712.gifgb_rosette0712.gifgb_calo0712.gifconure_pyrrhura0712.gifgb_gamin0712.gif


#4 Guest_fandeparrot_*

Guest_fandeparrot_*
  • Invités

Posté 15 avril 2013 - 15:10



Merci encore pour ton aide Anne Marie, cela me fait du bien de me sentir soutenue.
J'ai besoin de recueillir des avis extérieurs pour le faire une idée...

C'est vrai que je ne sais pas vraiment si Momo a véritablement besoin de congénères. Ce qui me le laisse penser c'est qu'il est tout de même relativement attaché à Indie. Par exemple, il l'appelle quand il ne la voit plus, même si depuis quelques temps il s'en fiche un peu, avant il avait besoin de sa présence pour se sentir bien.

Mais il est clair qu'il a de gros soucis de communication et qu'aucun perroquet ne fera preuve d'autant de patience qu'Indie!
Elle lui a beaucoup appris, et je lui doit une fière chandelle par ce que c'est surtout grâce à elle qu'il a beaucoup progressé et appris à modérer son comportement agressif.

Quand je l'ai adopté, Momo était hyper agressif, voire dangereux. Ses morsures étaient violentes, et il avait appris à ne pas passer par la case "prévention" avant de passer à l'acte! Ce qui faisait de lui un perroquet particulièrement imprévisible.

Au départ Indie s'en est même pris des belles! Par ce qu'en plus il ne savait pas à quoi s'attendre avec elle, donc il se méfiait... les intentions de la belle étaient pourtant tout ce qu'il y a de plus pacifique!
C'est avec beaucoup de patience et de temps qu'ils se sont finalement apprivoisés.

Momo a fini par être accepté et aimé par un autre individu, ce qui l'a aidé à prendre confiance en lui, a exercer son vol, à prendre des initiatives, à explorer, à apprendre des humains... bref, Indie a "ouvert" Momo en quelque sorte.

Mais j'ai l'impression que désormais ils fonctionnent indépendamment. Ce qui est une bonne chose pour Momo qui enfin se comporte comme un oiseau, plus ou moins brisé et cicatrisé après son lourd passé, certes, mais un oiseau tout de même capable d'interagir avec d'autres oiseaux.

Momo semble vouloir tracer son propre chemin, et auprès des humains finalement.

Je suis consciente que les perroquets naissent tous avec un bagage commun, mais ne sont pas tous égaux, que ce soit dans leurs caractéristiques, leurs dispositions et leurs attentes. Chaque perroquet est un individu.
Et j'ai compris avec Momo que les expériences passées ont un impact colossal, bien plus que je ne l'imaginais.

Je les ai installé samedi soir en cage, pour voir, et en effet, Momo était plus serein, et Indie plus inquiète...
Je pense que le faire en dehors du contexte familier serait plus significatif.

#5 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 15 avril 2013 - 17:31

:bonjour:  Margaux,

Mes couples de gris sont tous différents, ils ne sont pas forcément ensemble lorsqu'ils sont en groupe.
Ce que j'ai pu remarquer, c'est lors de l'intrusion d'une autre espèce dans le groupe de perroquet, il y a des "clans" qui se forment.
Les gris vont à gauche, les verts à droite, et les blancs au milieu, et tous mènent une observation sur les façons de faire de l'autre.
Ils ne vont pas par deux, mais par couleur, mais, un youyou, ne se fond pas dans le vert des amazones, il prend un espace bien à lui.

Il se peut que dans ton couple, il ne s'agit pas d'une "mésentente" mais simplement d'un espace trop "grand" pour deux.
Je m'explique, par trop grand dans les dimensions, mais ils ne savent pas où se situer dans leur univers.
Un peu comme sur une île déserte où il faudrait construire ta cabane avec les moyens du bord.  ;D

J'ai connu l'agressivité d'un gris, il m'a fallut 11 mois pour le remettre sur les rails.
Il n'avait jamais été maltraité, toujours aimé, et toujours en couple (unis par les liens humains) mais, il n'avait jamais connu les contraintes d'une cage lors de son jeune âge.
Toujours en liberté, dans un château (90m2) pour les deux gris, puis un loft 120m2 sur 4m avec poutres en bois, je te laisse imaginer le carnage qu'ils ont fait.
La femelle canaille à souhait, n'écoutait rien du tout, mais, le mâle, vraiment agressif, attaquait en moins de temps qu'il faut pour le dire.
Eux non plus, ne se situait pas dans l'espace, tout leur appartenait.

Un autre mâle gris, a qui, plusieurs années plus tard, les humains ont mis une femelle... C'était bien au départ, puis deux années plus tard, il pourchassait la femelle partout dans la maison.
Il faut dire que ce mâle était lui aussi en liberté dans une maison avec un plafond de 6m de haut, au départ.
Elle n'avait plus la place, il voulait être seul, a un tel point que la femelle a dû partir dans un autre foyer, tellement il rendait la vie impossible dans la famille.
J'ai, à la maison, ce mâle gris, il s'intègre épisodiquement au groupe, mais préfère largement rester seul dans un coin de la volière.
Lorsqu'il en a assez, il me fait comprendre son mal être, en tirant sur ses pattes, sans cesse.

Dans mon groupe de gris, les femelles ne sont pas obligatoirement avec leurs mâles, de temps à autre, un autre mâle a des attentions pour une femelle, mais cela ne dure pas.
Ils se retrouvent en couple, le soir lorsqu'ils rentrent dans la cage, mais autrement, les échanges sont souvent des jeux entre eux.

Pour ton cas, je me pose la question si tu avais d'autres oiseaux à côté de cette volière, le problème serait le même...
Car ton couple serait occupé à observer les autres oiseaux et l'espace qui les entoure, leur paraitrait, moins grand, car plus de risques, d'être convoité par d'autres espèces.

J'ai remarqué aussi chez les perroquets, plusieurs sortes "d'agressivité", même si je n'aime pas employer ce terme pas trop approprié pour eux.
Ces agressivités sont entretenues par la nervosité, l'anxiété ou les hormones de l'intéressé, mais il semblerait, que toutes soient reliées entre elle à cause de "l'espace", trop petit ou trop grand.

En les remettant en cage, c'est une solution qui permet de prendre du recul, et ils s'adapteront, mais tôt ou tard, le problème ressurgira, dès que la situation changera.

Dans ma volière, les sauvages, EPP et EAM se côtoient tous, les espèces différentes s'entendent bien, mais sous surveillance.
Bien entendu, aucun nid est installé, seulement des jeux à partager.

Je ne pense pas que ton problème se résoudra par la séparation d'un gris, dans un autre foyer, mais plutôt en réfléchissant sur "l'entourage" des gris.

J'espère avoir pu t'aider un peu.

Bonne soirée
:bye:

Image IPB

#6 Guest_fandeparrot_*

Guest_fandeparrot_*
  • Invités

Posté 15 avril 2013 - 18:25


Merci pour cette réponse Ghislaine, j'attendais ton avis avec impatience et cela m'apporte encore des pistes de résolution. : Bravo : Merci d'avoir pris le temps.

Je pense également que les remettre en cage tous les deux n'est pas une bonne idée. En tous cas pour Indie c'est une certitude.

Pour ce qui est de les placer avec d'autres oiseaux, c'est quelque chose que j'avais longtemps fait quand ils étaient en intérieur, et en effet j'avais noté que l'effet de groupe était bénéfique.
Mais le véritable souci vient de Momo, qui de part son imprévisibilité passée aurait pu s'avérer dangereux. Par précaution, et aussi pour d'autres raisons dépendantes des oiseaux en question, j'ai cessé la cohabitation.

Les gris n'ont pas semblé perturbé par la suite.

L'été dernier, alors qu'ils étaient en volière également, je les avais aussi placé en compagnie d'autres oiseaux que j'ai gardé, dans des cages à proximité. Ce qui a eu le don d'énerver Momo (qui est très territorial). J'ai donc arrêté.

Même Val a séjourné quelques temps pas loin des gris, et si Indie se montrait plutôt curieuse, Momo cherchait surtout à le dissuader de s'approcher.
Je ne les ai jamais mis en contact direct, à cause de Momo mais aussi par ce que Val n'était pas très partant non plus!

J'ai plus l'impression d'avoir affaire à 2 perroquets frustrés, plutôt que 2 perroquets perdus.
Il est clair qu'ils seraient mieux dans un groupe plus important d'oiseaux, le groupe est très épanouissant et je l'observe chaque jour avec mes inséparables (qui sont 11) et mes calopsittes (qui sont 6). Mais l'espace pour les accueillir doit être plus conséquent, et dans leur volière actuelle, je me vois difficilement y installer d'autres perroquets de même gabarit! Elle mesure 2 X 3 X 2 mètres pour info.

Voici des photos de samedi dernier, qui est très représentative de l'ambiance qui règne dans leur volière.
Ils sont en pleine activité de foraging, ils semblent absorbés et pourtant leurs positions respectives sont très révélatrices...

Indie, bien en hauteur.
Posted Image

Momo, qui tourne le dos.
Posted Image

Indie aussi tourne le dos.
Posted Image

Complètement absorbée, mais sa position en hauteur laisse supposer qu'elle reste tout de même sur ses gardes. En effet Momo est un véritable voleur de jouets!
Posted Image

Ils ne sont même pas perchés au même niveau. Pourtant je leur ai donné leur jouet en attendant qu'ils se placent côte à côté, dans l'espoir qu'ils jouent ensemble, comme ils le faisaient avant.
Posted Image

Posted Image

Cette photo date d'un an et demi à peu près, pour comparer.
Posted Image


#7 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 15 avril 2013 - 21:54

Ce que je remarque dans tes photos, c'est le fait qu'en intérieur ils sont moins à l'affut, plus tranquilles, ils peuvent partager.
En extérieur, je pense que celui qui est en haut a le rôle du guetteur, ils jouent tous les deux de façon prudente.
Maintenant, Cette situation, à mon avis ne va pas s'éterniser encore longtemps, car ils ont besoin tôt ou tard d'un rapprochement.

Peut-être dans un premier temps, les sécuriser, leur faire comprendre qu'il n'y a rien à craindre...
Je ne parlais pas de mettre d'autres oiseaux dans la même volière, mais à côté, des voisins, en face aussi par exemple.
Mais, si cela énervait un des gris, ce n'est pas ce qu'il y a de mieux, donc, à revoir !
C'est clair qu'il faut protéger la femelle, car c'est vite arrivé.

Si cela m'arrivait, je pense que je reprendrai tout au début, chacun dans une cage, puis le rapprochement dans la volière, puis rentrer chacun de son côté etc...
L'observation est la meilleure alliée dans ces cas là.

Image IPB

#8 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 16 avril 2013 - 08:09

Bonjour,

J'ai pensé aussi, as-tu essayé de mettre les jouets, branches et autres dans le sens le moins large de la volière ?
Ainsi perché, ils auraient une autre vision de "leur territoire"
Je te dis cela, car j'ai remarqué que lorsque je change la disposition des cordes dans la volière, il y a des coins entiers qui sont désertés.
Il suffit de les replacer dans un autre sens pour que chacun y trouve son compte.

:bon-journee:
Image IPB

#9 Msrd

Msrd
  • Moderateurs
  • LocalisationAuvergne

Posté 16 avril 2013 - 09:36

Bonjour,

Ghislaine tu m'énerve !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Comment vois tu qu'ils sont inquiet en extérieur et pas en intérieur ?

Citer : ''Ce que je remarque dans tes photos, c'est le fait qu'en intérieur ils sont moins à l'affut, plus tranquilles, ils peuvent partager.''

A cause de toi j'ai régulièrement l'impression de souffrir de myopie aigüe et de  d'absence flagrante de discernement !
Et çà c'est pas gentil !! :no: :no: :no:

Ton secret ou le bucher !!                    :p_bol:

Image IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPB

#10 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 16 avril 2013 - 10:08

:rire2: :rire2: Non, pas le bucher !
Image IPB

#11 Msrd

Msrd
  • Moderateurs
  • LocalisationAuvergne

Posté 16 avril 2013 - 10:50

Bon alors si ce n'est le secret au moins l'explication

Ps : si tu trouve une petite émoticome avec quelqu'un qui supplié  (style prière musulman) promis je l'utilise !
Image IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPB

#12 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 16 avril 2013 - 13:19

Ok, l'explication sur photo...  :happy:

Sur la photo où les deux gris sont éloignés l'un de l'autre regarde bien la tête de celui qui est en haut... (surtout sur la deuxième photo des deux gris)
Tu vois qu'il "machouille" mais il a l'oeil sur l'horizon, et non pas sur ce qu'il fait.
Quant à celui qui est en bas, il reste en alerte, il joue, mais les plumes sont collées et les ailes décollées du corps, il attend un signe du guetteur.

Maintenant, tu regardes la photo en intérieur

Tu vois que le comportement des gris passe par le dépiautage pur et simple sans ce soucier de ce qui les entoure.
Le regard est sur ce qu'ils font, tu sens qu'ils sont plus "relax"


Image IPB

#13 Guest_fandeparrot_*

Guest_fandeparrot_*
  • Invités

Posté 16 avril 2013 - 16:46


Momo ne réagit absolument pas aux réactions d'Indie. Et sa posture (plumes plaquées, ailes légèrement décollées) est surtout due au fait que samedi il faisait très chaud par chez nous, et Momo est un peu en sur-poids ces derniers temps (il semble se rabattre sur la bouffe, une de ses tendances qu'il a quand quelque chose ne va pas).

Indie surveillait plus les réactions de Momo, qu'elle a appris à craindre, plutôt que l'environnement extérieur. Elle ne le regarde pas directement, elle lui tourne le dos pour lui cacher ce qu'elle fait. Elle est plus prudente par nature, elle le surveille plus qu'elle ne surveille son environnement.
D'ailleurs ils ne coopèrent plus d'aucune façon depuis un certain temps.

Momo n'est pas un perroquet peureux par nature, donc il ne fait pas preuve d'une grande réactivité face à des évènements qui pourraient potentiellement l'effrayer.

Je trouve qu'entre les photos extérieures et la photo en intérieure, la véritable différence s'observe chez Momo qui est en effet plus serein, et aussi plus svelte.

Je n'ose faire des tests qui pourraient leur nuire. Et remettre Indie en cage n'est pas envisageable, elle y est trop malheureuse...

J'ai en effet changé leurs installations. J'ajoute et j'enlève des accessoires très régulièrement. Je joue sur les matières, sur les dispositions... ils ne sont pas du tout perturbés par les changements. Ce qu'ils adorent surtout, c'est le foraging et aussi le "dépiotage" de branches naturelles. Retirer l'écorce, déchiqueter les feuilles sont probablement leurs occupations favorites.
Heureusement ils trouvent toujours de quoi s'occuper, et malgré le fait que ces derniers temps ils nous appellent beaucoup pour passer du temps avec nous, ils continuent à jouer, et c'est une très bonne chose!

Malheureusement ce ne fut pas toujours le cas, puisque pendant longtemps Indie ne savait pas jouer ni s'occuper seule. Et Momo a mis quelques temps à savoir à quoi servait un jouet, puisqu'il n'en avait jamais vu jusqu'à ses 5 ans!
J'ai peur qu'ils perdent ces bonnes habitudes avec tout ça...




#14 Guest_fandeparrot_*

Guest_fandeparrot_*
  • Invités

Posté 23 avril 2013 - 09:25

S'il y a une chose que mes grisous ne rateraient pour rien au monde, c'est une occasion de se défouler!

Les voir voler comme cela, exposer leurs magnifiques motifs à la lumière du soleil est juste un spectacle époustouflant, je ne me lasse pas de les regarder.

Indie s'est bien défoulée, mais ce qui l'intéresse le plus en ce moment c'est encore une fois tout ce qui peut potentiellement être un nid...
Ici dans une commode.
Posted Image

Momo la rejoint, mais Indie n'est pas à l'aise à ses côtés.
Posted Image

Momo en vol:
Posted Image

Posted Image

Posted Image

Posted Image

Indie, concentrée (et ravie d'avoir un truc à explorer)!
Posted Image

Puis Momo vient me voir.
Posted Image

Il est trop gras en ce moment... :roll:
Posted Image

Posted Image

Momo invite aux caresses vraiment à sa façon!^^
Posted Image

Indie se dégourdit les ailes. :)
Posted Image

Posted Image

Indie, contre jour.
Posted Image

Elle s'envole à nouveau.
Posted Image

Posted Image

Posted Image

Posted Image

Et c'est reparti!
Posted Image

Posted Image

Posted Image

Posted Image

Posted Image

Momo qui vient me voir à nouveau. Il me suit partout dans la maison (à pattes de préférence)!
Posted Image

Le problème c'est que Momo préfère la vie en intérieur en compagnie des humains. Il est EPP, mais cette préférence est la conséquence directe d'un passé difficile et traumatique.
Indie quant à elle est frustrée par la rareté de leurs interactions, d'autant que monsieur a tendance à devenir agressif avec elle (et avec moi) dans son environnement permanent...

Voici une petite vidéo de nos interactions dans leur volière. Quand Momo n'est agressif bien sûre, par ce quand ça lui prend, il s'accroche à mes vêtements comme une tique! Cela dit, il n'est pas agressif à l'excès, fort heureusement. Au contraire, dans la maison il est très doux, et recherche beaucoup le contact avec les humains.
Indie est toujours partante et de bonne humeur!

http://www.youtube.c...bed/km8YP4l0n8k

Je les adore ces 2 gros plumeux gris et rouge, mais qu'est-ce qu'ils sont compliqués!



#15 Stéphanie

Stéphanie
  • Membres

Posté 23 avril 2013 - 09:48

Très jolies photos pleines de douceur.
J'adore voir nos oiseaux voler. :petit coeur:

#16 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 23 avril 2013 - 10:36

:bonjour:

Merci pour ces très jolies photos  : Bravo :
Le chien aime bien, comme par hasard, comme cela, tu va pouvoir t'occuper de lui aussi  :rire2:

Image IPB

#17 jessie

jessie
  • Membres
  • LocalisationHabay-la-Neuve belgique

Posté 23 avril 2013 - 10:44

Bien jolies ces photos en plein vol  : Bravo :

luxembourg.gif  gb-igor.gif   mia.gifgb_14tilou.gif gb1_28a.gifgb1_29.gif  gb1_31.gifgb_chienlocki.gif


#18 drareg

drareg
  • Membres
  • Localisationfrance

Posté 23 avril 2013 - 10:55

super photo  : Bravo :
Image IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPB

#19 YSA

YSA
  • Membres
  • LocalisationBelgique

Posté 23 avril 2013 - 14:11

Superbes photos en vol, j'adore!!!

J'espère que tu vas trouver une solution pour eux...

Tes installations sont magnifiques aussi!
Image IPB  Image IPB Image IPB Image IPB Image IPB Image IPB

#20 Guest_fandeparrot_*

Guest_fandeparrot_*
  • Invités

Posté 23 avril 2013 - 20:59

Merci pour eux.

Alors oui, j'ai peut-être une solution...

Une personne adorable, qui habite pas loin de chez moi et qui connaît très bien les perroquets, se propose de faire un essai avec Momo, pour voir s'il s'épanouit mieux chez elle, dans sa maison et dans une cage individuelle (entouré d'autres perroquets tout de même).

Cet essai n'engage à rien, et nous prendrons une décision par la suite, en fonction de mon gros pépère.  :petit coeur:

Cela me rassure beaucoup d'avoir cette solution de secours pour lui et pour Indie, par ce que là j'arrive au bout de mes possibilités avec eux... j'ai vraiment tout fait pour qu'ils s'épanouissent et malheureusement ça ne fonctionne pas comme prévu pour l'un...

A côté de cela, il faudra évidemment que je me mette à la recherche d'un congénère compatible avec Indie, par ce qu'elle n'attend que ça!

Je vous tiens au courant de l'évolution.





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)