Aller au contenu


Photo

Faire connaissance en douceur


  • Veuillez vous connecter pour répondre
163 réponses à ce sujet

#1 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 06 novembre 2011 - 22:19

Cet article, images et texte sont la propriété de gros-becs.net.
Il ne devra pas (sauf accord d'un administrateur) être reproduit ou modifier sur un site ou sur un forum.
Ces écrits, dont les mots sont simples par choix, car compris par tous, n'ont pas la vocation d'être scientifiques.
C'est juste mon expérience, de plusieurs années (cinquante cinq ans) au contact avec les oiseaux, qui m'ont permis d'ajuster mes commentaires.
J'ai longtemps hésité à écrire ceci, pour éviter les critiques des biens pensants, mais, le partage est dans mon optique et ma façon d'être, donc, voila l'article.







Un nouveau perroquet !


Il a un passé derrière lui, il change de maison, il n'est plus lui même.
Ses habitudes, ses repères, son entourage, ses odeurs, ses couleurs, rien, il n'existe plus rien.
Quelque part, il se sent trahi, son groupe l'a rejeté, il est seul, dans un espace totalement inconnu.
Soyez indulgent !

Ne lui faites pas porter une étiquette d'agressif, de peureux, de triste, ou tout autre mot désagréable.
IL EST LUI avec ses qualités et ses défauts, comme nous tous.

Qu'il soit jeune ou déjà avec un certain âge, le changement de propriétaire chez un perroquet, est toujours une cassure.
Comprenez qu'il faut du temps, pour cicatriser, pour passer à autre chose, mais ne pas oublier.
Car un perroquet n'oublie pas, il recompose sa vie, il met une pièce à son existence, comme nous le faisons.
Vous avez choisi d'être son avenir, mais sans le consulter.

Les premiers jours sont surtout composés d'observation, mange-t-il ? se repose-t-il ? va-t-il bien ?
Permettez lui de vous observer à son tour, écouter le son de votre voix, analyser vos intonations, votre rire, votre façon d'être, de vous déplacer.
Si vous vous sentez plus à l'aise, laissez le dans sa cage, sinon, il sera mieux sur un perchoir, mais là tout dépend de vous et du bruit dans la pièce.

Il est préférable de ne pas lui apporter trop d'informations d'un coup.
Si c'est le cas, le perroquet fera des allers et retours dans la cage, ou répètera les mêmes gestes sur les barreaux de la cage, il ne gère pas ce qu'il y a autour de lui.
Il sera bon de faire moins de bruit, de rester assis et de lui parler, il se calmera et écoutera, la seulement on pourra progresser.

Si vous avez d'autres perroquets, il serait bon, d'abord pour respecter la quarantaine, et pour ne pas stresser le nouvel arrivant, de le tenir à l'écart des autres, pendant un temps.
Il n'y a pas de longueur précise, seulement lorsque vous le sentez prêt, les liens entre vous commenceront à naître, il a conscience que vous êtes la tête du groupe.

Vos vêtements seront simples, sans artifice, pas de couleurs trop vives, vous fondre dans le décor, le maquillage sera léger, et pas de changement journalier dans la couleur des cheveux.
Le rouge à ongle, si vous en mettez, sera toujours le même pendant un moment, les barrettes, pinces, boucles d'oreilles trop volumineuses seront à proscrire pendant ce temps.
Pourquoi ? simplement parce qu'il a ses repères d'oiseau, et vous place à son image, lui ne change pas de plumes chaque jour, il a une couleur et s'y tient.
Il localise instinctivement les prédateurs à la couleur, à la démarche, à ce qu'il dégage, et si vous changez de look tous les jours, il n'aura que la voix pour vous reconnaitre.
L'oiseau aura des doutes, et une nervosité va s'installer, car il n'aura pas la certitude que c'est bien la personne d'hier.
L'oiseau commencera à remuer dans sa cage, pour échapper à l'intrus. Ne seriez vous pas inquiet à sa place ?

Comment percevoir son inquiétude ?

Avec de l'observation, nous nous rendrons vite compte que le perroquet a les yeux ronds, les plumes collées au corps, le bec légèrement ouvert, les ailes prêtent à se détendre.

Tout dans l'oiseau est en alerte.
14.jpg

Si nous approchons la main, le perroquet se tend, il est sur la défensive
15.jpg

Sa tenue est sans appel un geste mal interprété, c'est la fuite, ou c'est le coup de bec
16.jpg

A ce moment là, il est temps de "lâcher du mou" ne pas stresser l'oiseau davantage, nous essayons de détendre l'atmosphère en s'éloignant doucement.
Il est vraiment primordial que l'oiseau se sente en sécurité dans son nouveau groupe.
Le perroquet s'adaptera aux habitudes et exigences de la famille, c'est une question de survie, encore faut-il qu'il comprenne son fonctionnement.
Tant qu'il n'y aura pas de confiance réciproque, les échanges seront furtifs, prendre une graine que l'on tend est une avancée, mais le but n'est pas atteint.

Pour permettre un bon échange, il faut du temps, une moyenne de 5 heures par jour, fractionnées en autant de fois que l'on veut, est obligatoire.
Le fait d'être assis à côté du perroquet et faire autre chose tout en lui parlant, est aussi enrichissant pour l'oiseau, qui, pendant ce temps pourra vous observer.
Car lui aussi a besoin de vous analyser, de voir ce qu'il y a possibilité de faire avec vous. Jusqu'où pourrez vous le supporter ? quelles sont vos limites à ne pas franchir ?
Comment vous aborder en restant maître de soi ? quelle est votre taille assise et debout ? ceci pour mieux superviser les évènements du haut de votre tête.
Comment sont vos gestes ? Autant de questions qui lui permettront d'agir en conséquence, dans les jours à venir.

Les gestes seront calmes, doux, mais sûres.

Pour l'exemple de Lili, je faisais tranquillement du jardinage pour les oiseaux.
Je plantais des graines dans une jardinière, afin de leur permettre d'avoir quelques bonnes vitamines pendant l'hiver.
Du haut de son perchoir, elle m'observait, ne bougeait pas.
Je l'ai invité à planter les graines, mais elle n'est pas venue, elle craignait mes mains.
Pour cause, l'ancienne propriétaire la prenait avec des gants de manutention, il est clair que cela n'a rien arrangé.

Sa face rose m'indiquait combien elle était stressée
17.jpg

Je n'allais pas la stresser davantage, je restais dans une distance respectable, qui lui permettait de prendre une fuite éventuelle.

De temps en temps, elle se lissait les plumes pour se donner de la constance
18.jpg

Pour signaler qu'elle n'a peur de rien, et que tout va bien...
Un peu comme nous qui nous mettons à chanter, dans la nuit noire, lorsque nous sommes envahis d'un doute sur la présence de quelqu'un d'autre...
Avant de prendre les jambes à con cou pour fuir !

Les jours passent ainsi, faisant les mêmes gestes, tout en parlant à cette petite puce bien seule
19.jpg

Puis, comme prévu, l'expression du perroquet a changé, elle s'est "ouverte", et là un autre dialogue commence.
20.jpg

Vous pourrez noter la différence entre les deux photos, on voit très bien l'intérêt pour ce qui entoure l'oiseau.
Son expression est bien vivante, elle n'est plus "terne".
Nous allons pouvoir commencer le vrai contact.

Apprendre à se faire confiance d'une façon réciproque.

Une fois le dialogue ouvert, que le perroquet a compris qu'il était de son intérêt à se mêler au groupe, nous allons pouvoir progresser dans le contact.

Il est primordial de se faire une raison, quant aux coups de bec qui peuvent être donnés.
Nous allons donc nous parer en conséquence, protéger les bras avec un pull...
Entre parenthèse, certains se plaisent à dire qu'un pull n'est en aucun cas une protection, et qu'il faut mieux mettre une cote de mailles...
Alors je répondrai à ces petits malins qui savent tout, qu'avec une cote de mailles, c'est sûre, le perroquet en aura peur, et il ne viendra pas se percher dessus !
Quant au pull, il est clair qu'il n'apporte pas une protection maximale, mais le contact patte/peau ne se fait pas pareil, et le contact bec/peau n'a pas le même impact.

Je m'explique, lorsque le bec du perroquet pince la peau du bras, hors mis que cela fait mal, il y a plaie, comme dans la nature ou celui qui occasionne une plaie est bien souvent gagnant.
Le perroquet trouve une satisfaction dans ce cas, il y a une rivalité et l'autre prend la fuite. Il devient Calife à la place du Calife.
Le dialogue est faussé, ce n'est pas ce genre d'interprétation qui est souhaitable.

Lorsque le perroquet pince le pull, il n'y a pas à ses yeux plaie, car la matière suit le mouvement du bec ;
elle s'étend, et même si en-dessous nous avons un bleu ou une plaie, l'oiseau ne le perçoit pas pareil.
Nous pouvons passer cela sous silence, car dans ce cas, le perroquet a communiqué son mal d'être, son angoisse, de la seule façon qui lui semble possible.

Presque toujours dans ce cas là, l'oiseau n'utilise pas ses ailes, signe que ce n'est pas une "attaque" en règle, mais seulement un inconfort.
Lorsqu'il y a "attaque" de la part d'un perroquet, tout est en alerte, les yeux, les plumes de la tête dressées, les ailes appuient les coups de bec, confirment le désaccord,
les pattes prennent le relais et assurent l'équilibre temporaire de l'oiseau, les plumes de queue sont écartés pour maintenir le cap.
Rien à voir avec le coup de bec douloureux mais furtif d'un nouvel arrivant.

Donc, nous voila en présence d'une rébellion qu'il va falloir "maitriser", mais d'un autre côté, comment réagiriez vous si vous étiez à sa place ?

Calme, douceur, compréhension, patience, ténacité,
Si vous n'êtes pas en forme, si vous avez un doute, si vous n'êtes pas sûre de vous, n'entamez pas cette étape.
Le perroquet ressent, vos angoisses, vos incertitudes, votre hésitation, et vous pincera obligatoirement.
S'il accepte de vous faire confiance, vous devez, vous aussi, lui rendre la pareille.

Pour le cas de Lili, la curiosité est venue à bout de son angoisse, c'est avec une joie flagrante que je l'accueille !
Mais sans geste, et sans cri, la voix enjouée "vouiiiii bravvvoooo Lili"
21.jpg

Elle a ouvert le dialogue, nous marcherons sur des œufs, car la moindre erreur nous reconduirait au début de l'histoire.
Elle s'interroge : "faut-il vraiment faire confiance à l'homme après ce qu'il m'a fait ?"
"Peut-on vivre encore une nouvelle expérience, sans dommage ?"
22.jpg

Vous noterez qu'il y a moins de rose sur sa face, elle est seulement craintive.
La puissance et la hauteur des mots seront mesurées, tout sera doux, pas trop fort.
J'approche ma main, elle a peur, je n'insiste pas
23.jpg

au contraire, je recule ma main très doucement, le but n'est pas de la faire envoler, mais de communiquer.
La balle est dans son camp, va-t-elle accepter la communication ?
Elle avance, je ne bouge pas, elle fait le premier pas, je suis vraiment contente, et je l'encourage.
Elle sent une ambiance positive, elle a moins peur.
24.jpg

La communication est établie, je ne bouge pas, mais je lui parle, je dis mon bonheur de l'avoir pour compagnon,
La joie de la voir faire le premier pas...
25.jpg

Elle me goute, "doucement" "tu es gentille" sont les mots que je répète en bougeant très doucement ma main
Elle est intéressée, appuie plus ou moins avec le bec, mais je n'enlève pas ma main.
Je lui confirme que je lui fais confiance
26.jpg

Par la même occasion je lui montre qu'une main peut communiquer agréablement.
Je la caresse, elle reçoit avec plaisir semble-t-il, mais le plus important, est qu'elle se place dans une position de confiance
27.jpg

Je continue le dialogue, sans la forcer, dès que je sens qu'elle n'est pas à l'aise, je me replie.
Je respecte la distance qu'elle m'accorde.
Ne va pas plus loin, tu me fais peur !
28.jpg

Puis elle revient faire son inventaire de mes doigts.
Elle sait qu'elle doit faire "doucement" elle teste, mais je reste impassible,
"doucement" lorsque je sens trop son bec, elle mesure mes limites.
29.jpg

A ce stade tous les gestes brusques, les paroles trop fortes, un intrus qui arrive dans l'espace du nouvel arrivant, peut réduire les progrès en peau de chagrin.
Nous serions obligés de reprendre une bonne partie en arrière.
Cet équilibre naissant est très fragile.
Si le perroquet pince trop fort, nous n'avons que deux choix, replier doucement les doigts et reculer la main aussi doucement, ou montrer la main sous un autre angle
30.jpg

et ainsi enchainer sur un autre genre de communication, visant les pattes.
Le perroquet n'est pas trop d'accord, nous respectons cet avis, et nous lâchons la patte très doucement.
31.jpg

Mais nous n'enlevons pas la main, n'oubliez pas, l'accord que nous avons... LA CONFIANCE RECIPROQUE
32.jpg

A force de communication et de prise de conscience, nous arriverons a un accord
33.jpg

Elle va coopérer en acceptant de laisser toucher sa patte,
34.jpg

La communication bat son plein, nous allons pouvoir passer a une autre étape
35.jpg

Toujours dans l'extrême douceur, nous invitons le perroquet à "monter" sur la main
36.jpg

N'oubliez pas la confiance réciproque, nous n'enlevons pas la main,
Le perroquet doit s'assurer qu'il n'y a aucun danger,
37.jpg

Et dans un ultime effort...
38.jpg

Le perroquet répond à toutes vos attentes
39.jpg

Il y a cependant quelques revers...
Mais ne réagissez pas, il s'assure simplement qu'il peut vous accorder sa confiance.
Il sait qu'il peut faire mal, mais là n'est pas son intention
40.jpg

Rappelez vous ce dont je vous parlais plus haut...
Le contact, "patte/peau" et bien le voila, il est positif !
41.jpg

Regardez comme il est fier d'avoir passer les épreuves.
Et vous, comment vous sentez-vous ?
N'avez vous pas un élève hors pair ?
42.jpg

Lorsque tout sera bien acquis, qu'il n'y aura plus d'hésitation, ni dans la manipulation, ni dans les "ordres donnés" (monte et descend)
Vous pourrez commencer la deuxième étape
Le rappel, attendre sur le perchoir...
Mais cela au rythme de l'oiseau et non du vôtre.

Bonne chance !   :satisfait:

 

Plusieurs jours ce sont écoulés, nous n'avons pas perdu notre temps, nous continuons les manipulations, toujours dans la bonne humeur.
Nous apprenons le "monte" et le "descend", mais ce n'est pas encore acquis.
Nous tolérons maintenant de nous déplacer, le mouvement s'il est fait en douceur ne nous fait plus peur.

Lili m'appelle, et est contente de me montrer qu'elle a confiance en moi.

44.jpg

45.jpg

46.jpg

Elle aime défier les autres gris
47.jpg

Voila pour les avancées de Lili   :satisfait:

Aujourd'hui, nous sommes au TOP, nous acceptons le harnais
On croit savoir à quoi cela sert  ;D

48.jpg

49.jpg

50.jpg

on peut voler avec cela
51.jpg

52.jpg

53.jpg

54.jpg

Bon ça y est, j'ai vu, tu peux retirer ce truc là
55.jpg

56.jpg

57.jpg

58.jpg


Et voila la petite démo effectuée


Il n'y a pas d'âge pour mettre un harnais, même pour la première fois.
Il suffit d'avoir une confiance réciproque.
A+ pour d'autres petites nouvelles
:bye:
Image IPB

#2 enerik0812

enerik0812
  • Membres
  • Localisationcarcassonne

Posté 06 novembre 2011 - 22:29

super !!! merci Ghislaine !
on est très patients ! :happy:

languedoc-roussillon.gif  gb_conu-groseille.gifgb_pepit.gifgb-conuprincesse.gif


#3 cocodor

cocodor
  • Membres
  • LocalisationBAS-RHIN

Posté 06 novembre 2011 - 22:42

Merci de nous rappeler qu'il ne faut pas tenir compte uniquement de notre vision des choses, mais de se mettre à la place du perroquet.

Je reconnais que quelque fois j'ai tendance à l'oublier, d'où certaines erreurs.

Tu dois certainement passer énormément de temps avec elle pour avoir de tels résultats aussi vite.

Merci de nous faire partager cette aventure.

:coeur:

alsace.gifgb_20_06-3.gifgb_20_06-2.gif


#4 Shuang

Shuang
  • Membres
  • LocalisationHerault

Posté 07 novembre 2011 - 06:53

:la classe: j'ai emmené ma table et  mon fauteuille avec du café!! : Bravo :

#5 ULY

ULY
  • Membres

Posté 07 novembre 2011 - 08:48

TRès bien : Bravo : on attend sagement la suite :inocent:.

OUi le changement d'environnement est une cassure pour pour les animaux comme tu le dis si bien.
J'ai vu un reportage qui concernait les chiens mais qui s'applique surement à d'autres animaux.
Un ostéopathe pouvait détecter ce genre d'évènements sur un chien pourtant très heureux avec ses nouveaux maîtres.
C'était comme inscrit dans son organisme.
Certains animaux passent mieux le cap que d'autres, en sont plus ou moins affectés.
Image IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPB

#6 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 07 novembre 2011 - 08:56

Oui, pour le perroquet, cette cassure est inscrite autant de fois qu'il change de propriétaire.
Ils peuvent même en devenir fous.
Je retouche le texte, ajoute des lignes au fur et à mesure, c'est écrit sur le vif !!! attention les fautes  :inocent:  :wisting:
N'ayez pas peur de les signaler  ;D
Image IPB

#7 choupinou

choupinou
  • Membres
  • Localisationseine et marne

Posté 07 novembre 2011 - 09:05

merci Gigi, c'est une lecture trés instructive.  : Bravo :
Image IPBImage IPBImage IPB

#8 nikita

nikita
  • Bannis
  • LocalisationSud Est

Posté 07 novembre 2011 - 09:28

Si je comprend bien Gigi, tous nos perroquets ont déjà eu au moins une cassure : entre l'éleveur et nous déjà. Pour Lola qui a été acheté en animalerie par son précédent proprio, ça en fait donc 4 : eleveur, animalerie, 1ère maison, et maintenant chez moi !  :surpris: Tu m'étonnes que je la trouve névrosée cette petite !
Image IPB  Image IPB  Image IPB  Image IPB  Image IPB    Image IPB Image IPB  Image IPB

#9 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 07 novembre 2011 - 09:33

Oui, il y a de quoi en effet, mais le problème qu'elle a, ne vient peut-être pas de chez toi.
Le plus difficile est de remonter dans le temps, voir si elle a été exposée à la fumée de cigarette, par exemple...
Cela peut aussi déclencher du picage. Pas aisé !  :ermm:
Image IPB

#10 enerik0812

enerik0812
  • Membres
  • Localisationcarcassonne

Posté 07 novembre 2011 - 10:15

tu continueras plus bas n'est-ce pas Ghislaine ? (car si tu rajoute dans le texte, ce n'est pas evident de retrouver les nouveaux ecrits.)

languedoc-roussillon.gif  gb_conu-groseille.gifgb_pepit.gifgb-conuprincesse.gif


#11 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 07 novembre 2011 - 10:30

Non, je continue l'article, pour faciliter la lecture.
Car je fais cela directement sur le forum.
Je modifie, je complète...
Je n'écris que la première étape...  :coucou:

Image IPB

#12 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 07 novembre 2011 - 12:27

Voila la première étape terminée  :coucou:
Si vous avez des questions, n'hésitez pas !
Image IPB

#13 poupette

poupette
  • Bannis
  • Localisationloir et cher

Posté 07 novembre 2011 - 14:20

Ce forum est tout simplement génial !!
L’on dérange toujours des lors que l’on brille quelque part,il faut etre terne et insipide pour etre populaire Voilà qui en dit long ^^

#14 lolitajuan

lolitajuan
  • Membres
  • Localisation91 Verrières le Buisson FRANCE

Posté 07 novembre 2011 - 14:57

Chaque jour sur ce forum, je lis, j'apprend. Cet article est superbe, bien écrit très bien illustré. Et surtout une mine d'information. Vivement que je puisse passer à la pratique. Et hâte de découvrir la suite de l'histoire de cette magnifique Lili.
Image IPB Image IPB Image IPB  Image IPB  Image IPB Image IPB

#15 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 07 novembre 2011 - 15:31

La suite va prendre du temps, car il est obligatoire que cette étape soit parfaitement assimilée.
Le rappel est basé sur la confiance, et si elle n'est pas bien ancrée, l'oiseau ne répond pas.

Image IPB

#16 Stéphanie

Stéphanie
  • Membres

Posté 07 novembre 2011 - 17:08

J'adore cet article très instructif sur le perrok et beaucoup sur nous.
Et bravo Lili : Bravo : :yaisse:

#17 lolitajuan

lolitajuan
  • Membres
  • Localisation91 Verrières le Buisson FRANCE

Posté 07 novembre 2011 - 17:14

On sera patient, à pas de fourmi progres de géant comme on dit. Et c'est un tel plaisir de voir des belles histoires.
Image IPB Image IPB Image IPB  Image IPB  Image IPB Image IPB

#18 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 07 novembre 2011 - 18:49

Merci.
Il ne faut pas avoir peur de se remettre en question.
La plupart du temps, le problème nait d'une incompréhension minime, entre le perroquet et nous.

Image IPB

#19 Shuang

Shuang
  • Membres
  • LocalisationHerault

Posté 07 novembre 2011 - 18:59

Je lis et je re-lis!! Merci chef!!!

#20 lorrainecalo

lorrainecalo
  • Membres
  • Localisationlorraine

Posté 07 novembre 2011 - 20:03

On sent l'expérience derriere le texte qui facile à lire et surtout à comprendre !

Je serai seule je tenterai d'appliquer toutes ces explications et d'acceuillir un pauvre malheureux !
Image IPB  Image IPB  [URL=http://img148.imageshack.us/my.php?img]




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)