Aller au contenu


Photo

comportement dit agressif du perroquet


  • Veuillez vous connecter pour répondre
44 réponses à ce sujet

#1 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 22 août 2009 - 15:29

:bonjour:

J'ai souvent des messages de ce genre, c'est pourquoi je prends le temps de placer ma réponse sur le forum pour que cela puissent servir à tous.
Je tiens à vous rappeler que je ne suis en aucun cas comportementaliste et que cette réponse n'est qu'une réflexion personnelle basée sur mes observations.

à l'aide .........., j'ai un couple de gris du Gabon, le mâle est epp, mi sauvage, il a environ 6ans, jusqu'alors il me laissait l'approcher , mais depuis un certain temps il est devenu hyper agressif envers moi, il me saute dessus.
j'ai subi plusieurs attaques, coups de becs aux bras et à la tête. Comment faire pour l'apprivoiser. La femelle est proche de moi, est-il jaloux ? cela devient dangereux


Les perroquets ont souvent une agressivité liée à la saison sexuelle ou au moment de la puberté, lors des bouleversements hormonaux... Ils sont très doux, puis brusquement se mettent à "attaquer" sans raison, enfin c'est ce que l'on pense.
Je prends l'exemple d'un cacatoès qui est très lié avec son humain, celui-ci veut offrir un compagnon de la même espèce, mais le perroquet a déjà son partenaire, et qu'il soit mâle ou femelle le nouveau venu prendra le risque de se faire blesser par celui déjà en place, car il aura le rôle de rival, et l'humain s'il refuse ses avances, lui aussi sera attaqué, dans la tête de l'oiseau tout est établi et bien clair. Il peut être aussi "agressif" envers les autres membres de la famille.
Qu'ils soit mâle ou femelle, ils peuvent attaquer les mains qui viennent dans leur cage, comme si c'était un nid, il défendent leur territoire. Cela peut être aussi une pièce, une volière un perchoir, tout lieu où ils passent leur journée.

L'agressivité peut aussi se manifester par du picage, étant donné qu'il n'y a pas d'échappatoire naturelle au surplus d'énergie survenant lors de la saison de reproduction,  de ce fait, ils s'ennuient et s'arrachent les plumes, ils peuvent même aller jusqu'au l'auto mutilation.

Les perroquets deviennent destructeurs lors de la saison de reproduction, car ils ont en tête de faire leur nid, donc instinctivement ils détruisent.

Au moment de la puberté, les perroquets testent leur humain pour obtenir la place de chef de groupe. Toujours dans le même contexte, des oiseaux normalement calmes vont se mettre à hurler, ou pincer, c'est le moyen du perroquet à affirmer son rôle de chef de groupe, dès qu'un intrus investit leur territoire, l'arrivée d'un nouvel oiseau, un signe de mécontentement, il crie pour se protéger, si l'humain part, recule, ou repose l'oiseau qui ne veut pas être pris, l'humain donnera l'impression au perroquet, d'avoir réussi à préserver son territoire, l'humain vient de renforcer ce comportement désagréable.

Comment peut-on remédier a ces comportements indésirables ?

Maintenant que l'on voit à peu près, car il peut y avoir d'autres raisons, j'évoque une des raisons car chaque cas est unique, et il faut plusieurs facteurs pour déterminer avec certitude la raison du mal d'être du perroquet, car s'il devient "agressif" c'est qu'il a perdu confiance en l'humain ou pour une raison hormonale, la confiance peut se retrouver en modifiant le comportement humain.

- On peut dans un premier temps s'assurer que la cage est d'une grandeur suffisante, et dans un endroit bien situé, ou l'oiseau voit l'activité familiale, qu'il puisse participer à la vie de famille, et qu'il ne se sente pas exclue du groupe,
- on peut aussi placer la cage près d'une fenêtre en prenant certaines précautions comme les rayons du soleil sur la vitre ou le froid, les fils de plomb qui se trouvent en bas des rideaux, des courants d'air

Mais inversement, certains perroquets éprouvent de la peur et préfèrent être en retrait... C'est pour cette raison qu'il est primordial de bien connaitre SON perroquet pour mieux évaluer ses besoins.

Il y a aussi le respect du repos du perroquet, il doit bénéficier de 12 heures de sommeil par nuit et une sieste d'un minimum de 30 minutes l'après midi, une alimentation équilibrée, une bonne hygiène du plumage et de la cage ou de la volière, permettront à l'oiseau de retrouver une bonne santé mentale et physique.

On ne tape jamais un perroquet, mais on lui parle, on le rassure, les paroles et les mouvements seront doux en vue d'une sociabilisation.

La première chose à faire est de combattre sa peur du bec, face aux attitudes intimidantes du perroquet, car si celui ci ressent la crainte de l'humain, il se prendra pour le chef de groupe, et l'humain n'aura plus qu'à essayer de reprendre sa place de chef, en rabaissant la hauteur des perchoirs, il est plus facile de communiquer avec un perroquet en face de soi pas plus haut que la hauteurs des yeux, la tête de l'oiseau ne devra pas dépasser le niveau de la poitrine, plus bas placerait le perroquet en état d'infériorité et d'insécurité, ce qui n'est pas le but recherché car il pourrait aussi conduire au picage.

On commencera dans un territoire neutre, (pas dans la pièce ou reste le perroquet) ce qui évitera les réactions de "défenses du territoire" puis on reprendra les notions de bases qui ont été un peu perdues, comme le "grimpe" et "descend" , mais pas plus de 10 minutes. Une fois que l'oiseau "maitrise" parfaitement le grimpe et descend on pourra changer de place le perchoir, on n'oubliera pas les récompenses à chaque fois, et on termine par une récompense, pour finir sur une note positive. On reprendra chaque semaine les commandes de bases pour voir si elles sont bien assimilées.

Un perroquet qui a voulu tester son humain et qui l'a "attaqué" donc réussi à passer chef de groupe recommencera toujours pour voir s'il peut le redevenir, il sera donc toujours nécessaire de "le remettre en place" très souvent, il ne sera donc pas autoriser à aller dans le reste de la maison, on prendra bien soin de réduire son territoire a une pièce. Lui faire comprendre qu'il n'a que sa cage et son perchoir comme territoire et que l'humain a le droit d'y prendre des choses et de remettre des choses... Mais tout cela ne peut s'acquérir que sous la confiance réciproque, faite de douceur, de patience et de compréhension.

Il y a encore beaucoup à dire sur ce sujet tellement vaste.
J'espère quand même vous avoir éclairer un peu
:bye:


Image IPB

#2 enerik0812

enerik0812
  • Membres
  • Localisationcarcassonne

Posté 22 août 2009 - 16:10

Merci Ghislaine,

donc si je comprends bien, chez moi, c'est par pur hasard s'il attaque mes mecs  !!! :satisfait:

languedoc-roussillon.gif  gb_conu-groseille.gifgb_pepit.gifgb-conuprincesse.gif


#3 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 22 août 2009 - 20:33

S'il a développé une sympathie pour toi, il voudra te défendre.
Image IPB

#4 enerik0812

enerik0812
  • Membres
  • Localisationcarcassonne

Posté 22 août 2009 - 21:28

c'est compliqué tout ça !!! :D mais bon, on travail là dessus...mon fils a repris sa place à présent !!! au moins ça...

languedoc-roussillon.gif  gb_conu-groseille.gifgb_pepit.gifgb-conuprincesse.gif


#5 Guest_maud_*

Guest_maud_*
  • Invités

Posté 25 août 2009 - 09:52

J'avais un problème avec la femelle qui me mordait en présence de son humain:mon mari
J'ai reussi a maitriser ma peur des morsures et a les anticiper.Ca va beaucoup mieux!
Et puis si je pense qu'elle va me mordre parce qu'elle ne veut pas quitter un endroit ou elle n'a pas le droit d'etre, j'enfile un gant de jardinage.
Gant ou pas dès qu'elle mord je la destabilise (super Ghislaine tes explications et tes photos sur l'éducation)


#6 enerik0812

enerik0812
  • Membres
  • Localisationcarcassonne

Posté 25 août 2009 - 10:10

que veux dire pour toi: "maitriser la peur des morsures" ? c'est d'accepter  les premières ??? parce que moi à tous les coups, j'y passe...j'ai déjà essayé !! mais bon, c'est tellement douloureux  !

languedoc-roussillon.gif  gb_conu-groseille.gifgb_pepit.gifgb-conuprincesse.gif


#7 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 25 août 2009 - 10:53

Oui, c'est  toujours douloureux les morsures, pas tant que par le fait de la blessure, mais aussi quelque part cela représente un échec, et nous sommes aussi blessés intérieurement, enfin de la vision humaine, car oiseau ce n'est qu'un avertissement comme il le ferait avec un congénère. C'est un langage et il confirme avec le bec.
Maitriser la peur du bec, c'est aussi renforcer son observation, voir les attitudes qui précèdent le coup de bec, chez les perroquets africains, en général c'est la pupille qui se contracte et se rétracte, puis vient la position du corps, il convient d'agir immédiatement en conséquence, déstabiliser l'oiseau, lui occuper l'esprit avant qu'il n'ait le réflexe de pincer.

Inconsciemment on part avec cette idée "il va encore me pincer" et c'est là que ça arrive, d'une part, parce que l'on est moins concentré sur l'oiseau, moins observateur, et d'autre part, on se prépare à recevoir la sanction, un peu comme on donnerait le fouet à notre bourreau... C'est une réaction défaitiste, que si au contraire on se dit, non cette fois ça n'arrivera pas, on  reprend confiance, on observe particulièrement l'oiseau, on change la méthode d'approche, car cela ne plait peut-être pas à l'oiseau, une autre position, une autre hauteur ? chaque oiseau a son style d'approche, et on propose...
:bye:
Image IPB

#8 Guest_maud_*

Guest_maud_*
  • Invités

Posté 25 août 2009 - 11:18

En fait j'ai remarqué qu'il y avait des moments plus propices que d'autres a ses morsures;
Si elle commence tout de suite,c'est fichu pour un bon moment alors j'enfile mon gant!(comme ca je n'ai pas mal a mes doigts et pas peur)
Parfois ca vient aussi de moi parce que je suis un peu fatiguée ou un peu plus nerveuse que d'habitude et la je laisse tomber.
Mais si il n'y avait que les doigts ca irait!
Mes rosalbins aiment bien etre par terre pour jouer; elle en profite pour m'attaquer les pieds (en tong c'est douloureux) j'ai essayé de la pousser doucement avec un torchon,de faire diversion avec un jouet mais rien ne fonctionne elle s'acharne sur mes chaussures.

#9 enerik0812

enerik0812
  • Membres
  • Localisationcarcassonne

Posté 25 août 2009 - 11:56

je comprends Ghislaine, mais d'autre part,  si je partais avec l'idée: "elle va me mordre donc ça va faire mal", je ne la laisserai pas venir sur mon bras, mais je me dis à chaque fois: "cela fait longtemps qu'elle n'y est pas venue, et elle a eu tellement de calins dans sa cage depuis, en plus elle est calme ces temps ci..." enfin, et vlan, elle ne pince pas simplement,... c'est jusqu'au sang. entre le pouce et l'index ou l'avant bras côté interieur  ! et crois moi, la douleur physique est bien grande !!! n'aura-t-elle pas peur des gants de jardin ? je n'en sais rien. en tout cas je vais attendre encore une petite periode...et on verra bien...je retenterai.

languedoc-roussillon.gif  gb_conu-groseille.gifgb_pepit.gifgb-conuprincesse.gif


#10 manbandito1996

manbandito1996
  • Membres

Posté 25 août 2009 - 12:53

Coucou !! Merci ghislaine c'est vrai que depuis hier pepette est très agressive , me mord et reste en hauteur ... Tu as fais ce sujet pile au bon moment comme si tu le sentais ...  :happy: :happy:
Mais quand elle me mord je dois faire quoi ?? la reposer dans sa cage ? voila merci


Au fait samedi normalement elle va se faire sexer comme cela on sera fixé .. mais je pense que c'est un mal ....
Le rire donne la vie , la joie de vivre nous donne le goût de rire ..

#11 enerik0812

enerik0812
  • Membres
  • Localisationcarcassonne

Posté 25 août 2009 - 13:38

salut jeune fille !!!!!!!!! je vois que tout va bien avec ta pepette (je croyais que tu l'avais appelée autrement !!).
C'est drole, mais nous voudrions aussi la faire sexer bientot et nous pensons que c'est une femelle !!! on verra !!!! tu me le diras, ok?
pour les morsures, si j'ai bien compris, tu la mets dans sa cage, pas vriment en tant que punition, mais histoire de lui dire: tu vas te calmer, (tu lui donnes des feuilles de journaux à machouiller) et je te prendrai plus tard. (à faire confirmer par Ghislaine)

bon allez... à très bientot

languedoc-roussillon.gif  gb_conu-groseille.gifgb_pepit.gifgb-conuprincesse.gif


#12 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 25 août 2009 - 13:43

oui, je procède de cette façon, une feuille, un lacet de cuir, un jouet en os de seiche, de quoi se défouler, je ferme la porte de la cage, puis je le laisse, plus tard, je lui propose de ressortir.
Chez nous la cage n'est pas une punition, la cage est un lieu de repos, un endroit où l'on "va boire un coup" (ils le disent très bien tout seuls), où l'on se restaure, et un refuge en cas d'attaque ou de poursuite d'un autre.
Image IPB

#13 manbandito1996

manbandito1996
  • Membres

Posté 25 août 2009 - 17:24

:biggrin: :biggrin: j'ai essayé cette après midi c'était ilarant !! Je l'ai remis dans sa cage avec une feuille de papier journal et d'un coup elle s'arrête net et me regarde l'air de dire : mais qu'est-ce qui te prend ca va pas la tête !! je m'en fou moi de ton journal !!!  :laugh:
Le rire donne la vie , la joie de vivre nous donne le goût de rire ..

#14 ULY

ULY
  • Membres

Posté 23 septembre 2009 - 09:45

coucou ! mais alors en cas de morsure, pas de punitions ? juste un NON ? et remettre l'oiseau dans sa cage ou juste le laisser seul?
Image IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPB

#15 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 23 septembre 2009 - 10:15

En général s'il mord c'est parce qu'il a peur, ou qu'il est anxieux, ou qu'il n'a pas compris, ou qu'il a mal, le punir ne sert pas à grand chose pour lui, il n'a pas la même réflexion que nous, mordre pour lui est un comportement naturel, si on ne veut pas qu'il le fasse, il y a l'éducation, et un NON ce n'est pas bien (même s'il n'a pas la notion du bien et du mal) est suffisant, il faut d'abord changer son approche vers l'oiseau, et modifier son comportement.
Dans la nature un oiseau qui se fait pincer, réplique aussitôt, mais nous ne sommes pas oiseau  :satisfait:

Image IPB

#16 ULY

ULY
  • Membres

Posté 03 mai 2010 - 08:18

Jade me pince souvent, je n'ai pas peur du tout et je ne retire pas forcement ma main, je ne veux pas qu'elle croit qu'elle peut m'intimider.
Quand je dit non ! elle serre encore plus et grogne !

Puis j'ai lu et relu des articles sur l'éducation, ne pas crier ( difficile :surpris:), et surtout féliciter quand elle fait doucement et je vois enfin des résultats que je ne pensais pas voir.
Elle est tellement contente d'être félicité qu'elle en oublie de serrer, mais pas à chaque fois...
Image IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPB

#17 Guest_maud_*

Guest_maud_*
  • Invités

Posté 03 mai 2010 - 08:34

J'ai régulièrement droit aux pincettes avec mon amazone et comme toi ULY il serre encore plus fort quand je dis NON  :crying:
J'ai essayé le renforcement positif mais laisser son doigt dans son bec sans dire un mot c'est mission impossible!
Alors je fais comme toi je félicite...en attendant que ca porte ses fruits

#18 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 03 mai 2010 - 08:37

C'est vrai que les amazones ont tendance à s'énerver facilement. Le mieux est d'éviter le contact lorsque l'on voit que le perroquet est excité ou en colère.
Image IPB

#19 Guest_maud_*

Guest_maud_*
  • Invités

Posté 03 mai 2010 - 09:01

C'est toujours diificile de prévoir quand il va serrer. Il peut tout simplement poser son bec sur un doigt pour monter et après  :blink:
Quand il est sur son perchoir c'est plus facile car sa posture ne ment pas.

#20 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 03 mai 2010 - 09:48

observe son comportement, les pupilles qui restent "serrées" les plumes du cou se remontent, il peut aussi émettre un son glutural, ceci juste avant de prendre ton doigt, ne tente pas le diable, laisse ta main où elle est tu reviendras plus tard. Ne lui donne pas l'occasion de montrer qu'il sait être le plus fort.
Image IPB




1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)