Aller au contenu


Photo

Projet d’acquisition d’un oiseau: rosalbin ? Besoin d’avis


  • Veuillez vous connecter pour répondre
24 réponses à ce sujet

#1 Roselys

Roselys
  • Membres

Posté 08 septembre 2018 - 14:20

Bonjour,

Je m’inscris sur le forum car j’ai pour projet l’acquisition d’un compagnon ailé et que je souhaite recueillir vos avis et recommandations avant tout. Je vais vous exposer ma situation (dois-je par ailleurs créer une présentation en parallèle?)

Voici ma situation :
Mes motivations principales à acquérir un oiseau sont le lien spécial que l’on peut créer avec celui-ci , et la longévité de certaines espèces qui font d’eux des compagnons à vie. Mes « coups de cœur » sont initialement la perruche à collier et le rosalbin.
J’ai également des freins : le fait que je vis actuellement en appartement et que je travaille.
Je voudrais m’assurer au préalable du bien être de l’oiseau que j’accueillerai .

J’ai lu énormément de forums, d’articles, tout ce que j’ai pu trouver sur Internet. J’ai abandonné le projet de perruche à collier (trop bruyante et tendance à redevenir sauvage). J’ai découvert le pionus, décrit comme un perroquet idéal en appartement et relativement indépendant, et ai commencé à l’envisager comme « le choix de la raison » si je puis dire .

J’ai donc contacté un éleveur professionnel près de chez moi, pour avoir une autre source d’information.
En discutant avec lui, il m’a orienté plutôt vers mon premier choix : le rosalbin . D’après lui, c’est un oiseau qui est plus affectueux, et qui ne pose pas de problème au voisinage en appartement, de même que les pionus peuvent être bruyants, ou stridents, je ne me souviens plus exactement. (J’ai lu par ailleurs des témoignages de personnes ayant des pionus très possessifs et jaloux).
Quand au fait que je travaille, il m’a répondu que c’est le cas de la plupart de ses clients et que ce qui compte c’est surtout l’éducation, qu’un jeune eam s’adaptera sans souci.

Je m’inquiète quand même. Je me demande si le temps que j’aurai à lui consacrer lui suffira (je rentre le midi actuellement mais mes horaires risquent d’évoluer dans les années à venir. Cependant mon ami est plus fréquemment là que moi dans la journée et pourrait interagir avec lui en attendant que je rentre. Je pensais aussi essayer de ne pas lui créer trop de routine, et l’amener en extérieur quand c’est possible pour l’eveiller et l’habituer à voir d’autres personnes comme la famille , a s´adapter... Et je me dis que dans la vie on ne peut pas tout prévoir..
Je redoute aussi l’arrivée de la maturité sexuelle, ou j’ai entendu dire que les oiseaux , frustrés de ne pouvoir se reproduire, avaient tendance à devenir (et rester?) très jaloux et agressifs . On m’a suggéré de prendre 2 oiseaux et si possible un couple mais ce n’est pas envisageable pour moi à l’heure actuelle.
Finalement, ce qui ressort des différents conseils que l’on m’a donnés, c’est que je peux prendre un rosalbin, apprendre à le connaître et l’éduquer puis envisager de lui prendre un compagnon oiseau par la suite si cela m’est possible.

Je voudrais avoir quelques avis supplémentaires et me tourne donc vers vous.
D’avance merci pour vos retours !

#2 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 08 septembre 2018 - 15:34

Bonjour,

 

Oui, une petite présentation fait toujours plaisir :) !

 

Pour ce qui est du pionus, c'est vrai qu'il peut être jaloux, et ses morsures sont vraiment douloureuses s'il n'aime pas une personne.

Il peut aussi être bruyant, et son cri très énervant. Bon, il n'atteint pas les décibels des grands cacatoès, mais quand même usant.

 

Le rosalbin...

dont voila la présentation...

http://www.gros-becs...s-roseicapilus/

 

a un cri assez strident s'il s'ennuie, mais reste quand même acceptable, bien que certaine personne ne le supporte pas.

Il peut avoir beaucoup de "poudre" il faut le savoir si on a un terrain allergique, ça chatouille le nez plus qu'à l'ordinaire :D

 

Sinon, c'est un oiseau caractériel, changeant, il peut se laisser faire, puis l'instant d'après, ne plus accepter, et dans ce cas, pincer, mais bon, c'est un perroquet, il ne faut pas l'oublier.

Il est souple, facile à apprivoiser, curieux, et va assez facilement vers les autres membres de la famille (sauf s'il déteste un membre de la famille, là ça devient la galère)

 

Cependant, il y a un cacatoès qui m'a bien surpris, car j'avais des idées préconçues dessus, c'est l’œil nu (corella).

Son cri, moins puissant que le rosalbin, est très facile aussi de caractère, curieux, clown, intelligent, coquin, autant destructeur que le rosalbin, il reste moins connu que le rosalbin.

Sa tête un peu spéciale, ne lui enlève rien à son espièglerie.

 

Voila sa frimousse

deux.jpg

 

Vraiment, ces deux là sont des amours de perroquet.

 

Nous sommes à votre disposition pour toutes les autres questions...

 


Image IPB

#3 Roselys

Roselys
  • Membres

Posté 08 septembre 2018 - 19:43

Bonjour Ghislaine,

 

Merci beaucoup pour ce retour qui me semble donc aller dans le même sens que ce que m'a dit l'éleveur.

Je vais aller faire un tour du coté de la rubrique « présentations » juste après.

 

Je n'avais jamais entendu parler du corella, j'imagine qu'étant moins connu il doit également être plus rare. Je demanderai à l'éleveur s'il connait et possède cette espèce. Je suis tombée sur une vidéo youtube hilarante où l'on en voit un furieux qui jette des branches de brocolis par terre. Ils ont tout de même l'air d'avoir un caractère bien trempé ahah.

 

Pour la poudre, il se trouve que mon ami est très allergique aux chats, et un peu aux chiens , à la poussière... Cependant il a vécu longtemps avec une petite perruche sans soucis particuliers même si j'imagine que ce n'est pas comparable. L'éleveur m'a dit qu'il a vu très très peu de cas d'allergies dans sa carrière. J'ai par ailleurs voulu prendre les devant en le faisant tester, mais lorsque j'ai voulu prendre RDV auprès d'un allergologue, celui-ci m'a dit que c'était impossible si mon ami n'était pas déjà en contact avec l'animal. Impossible de savoir à l'avance donc.

 

J'ai relu ta fiche sur le rosalbin (je l'avais déjà consultée  :D   ) (je me permets de te tutoyer si tu es d'accord).

Je voudrais juste repréciser certaines de mes questions, je profite de pouvoir échanger avec quelqu'un d'expérimenté.

 

  • J'ai conscience que comme je travaille et que je souhaite dans la mesure du possible un seul oiseau, les conditions ne sont pas idéales. Cependant, d'après ce que j'ai décrit dans mon premier message, ces conditions de vie que j'ai à offrir te paraissent-elles tout de même convenables ? En effet, je ne souhaite pas prendre un oiseau s'il est certain qu'il sera malheureux ainsi.

  • Lorsque tu dis « Il est souple, facile à apprivoiser, curieux, et va assez facilement vers les autres membres de la famille "  , cela est-il toujours valable lorsque l'oiseau est adulte, mature, et sous l'influence de ses hormones ? En somme, est il bien comme cela toute sa vie, et non seulement pendant son enfance ?

  • Je garde bien sur à l'esprit qu'un perroquet est un perroquet, avec ses humeurs et son caractère, et il me convient de respecter cela. Mais je suis un peu inquiète après avoir lu des témoignages de personnes ayant des rosalbins et dont le quotidien semble devenir l'enfer, avec des interactions humain-oiseau sous le signe de la violence et de la peur, et je pense à mon compagnon et à la jalousie ingérable qui me semble fréquemment rencontrée par les personnes ayant des rosalbins, et plus généralement des perroquets.

 

 

Merci !  :satisfait:



#4 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 08 septembre 2018 - 21:26

Pas de problème pour se tutoyer, nous sommes entre nous.

 

Pour la possession d'un seul rosalbin, pas de problème, tout le monde ne peut pas avoir un couple, et cela convient tout à fait.

Il faut simplement lui donner de quoi s'occuper lorsqu'il est seul, en faisant attention de ne pas donner n'importe quoi, comme des petites chainettes, clochettes, ou ficelles fines par exemple.

 

Le fait qu'il soit, une fois adulte ingérable, est surtout dû à la façon de l'élever, de l'éduquer.

Comme un enfant, il ne doit pas avoir accès à tout, respecter les limites.

Bien entendu, pendant la période des hormones, ils sont plus ou moins nerveux, et irritables, mais cela est passager.

Il suffit juste de respecter cette période, ne pas lui demander des choses comme "faire des bisous" ou venir sur l'épaule, car il en profitera pour croquer une oreille au passage.

Son tempérament de mâle le fera agir avant toutes pensées.

 

Une femelle est plus gérable, plus douce, mais il y a des risques de pontes.

Il est clair, avec n'importe quel perroquet, qu'une "discipline" doit être mise au point dès le départ.

Toujours en douceur, mais avec insistance, et constance.

Lui imposer des choses, sans en avoir l'air.

Un cacatoès est têtu, mais en biaisant, on arrive à nos fins :D

Ne jamais affronter un perroquet de front, une bonne observation, nous fait anticiper un éventuel problème.

Dans ce cas, on insiste pas, il faut mieux reposer le perroquet plutôt que d'ouvrir un conflit.

 

C'est un peu nager entre deux eaux :D  Pas trop découvert, et pas trop profond pour garder du souffle :D

Un perroquet st une découverte de chaque instant, lorsque l'on a un bon contact avec.

Une parole, un geste, tout devient motif à rigolade.

Un perroquet n'est pas un animal ordinaire.

Je dirai que c'est la lecture d'un livre dont les pages sont transparentes, il faut un certain temps pour décoder le contenu très instructif et intéressant.

Une fois que l'on est dans ce livre, on ne peut plus s'en détacher, et par malheur, si cela arrive, son empreinte reste gravée à jamais.

 

 


Image IPB

#5 Roselys

Roselys
  • Membres

Posté 10 septembre 2018 - 14:33

Bonjour Ghislaine,

Merci une nouvelle fois pour ton retour.
Ton dernier paragraphe m’a fait sourire, c’est si joliment dit.

Je vais continuer à lire les articles sur ce forum afin d’en apprendre plus l’éducation, les conditions d’accueil, et les informations essentielles à connaître lorsqu’on adopte un oiseau, avant de valider mon choix. Je reviendrai certainement poser quelques questions (voire plus!) si je franchis le pas.

Encore merci et bonne journée !

#6 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 10 septembre 2018 - 15:46

Bonjour,

Nous restons à ta disposition !

Bonne journée aussi !


Image IPB

#7 drareg

drareg
  • Membres
  • Localisationfrance

Posté 10 septembre 2018 - 20:13

Oui Ghislaine a raison
Un perroquet ca change la vie
Tu dort mange achète avec le perroquet en permanence dans ton esprit
A la fin tu parle perroquet

C une nouvelle vie
Image IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPB

#8 Morito29

Morito29
  • Moderateurs
  • LocalisationBretagne

Posté 10 septembre 2018 - 20:20

Ça c’est vrai
D’ailleurs chez nous c nous qui imitons le perroquet et non l’inverse 😅
Enorah
 
Image IPB

#9 Roselys

Roselys
  • Membres

Posté 07 août 2019 - 12:51

Bonjour,

 

Je me permets de revenir vous voir près d'un an après... Après avoir beaucoup réfléchi, j'ai décidé de me lancer.

J'ai pris contact avec un éleveur professionnel et apparemment bien réputé. Après que celui-ci m'ait gentiment présenté son élevage et ait répondu à mes questions, j'ai donc acheté toutes les affaires de mon futur compagnon, avant de fixer avec l'éleveur une date de RDV.

Seulement voila, je viens de l'avoir au téléphone et il m'a dit des choses qui m'inquietent un peu.

En effet, il m'a dit qu'il me fournirait lui-même un kit de départ de nourriture contenant des graines et de la patée. J'ai trouvé ca bizarre  et lui ai demandé si l'oiseau était bien sevré. Ce à quoi il m'a répondu "oui il mange des graines. Mais pour lui éviter une transition trop brutale qui lui causerait du stress, mieux vaut continuer à lui donner un peu de patée matin et soir." Il a également ajouté que cela faciliterait l'apprivoisement de l'oiseau et qu'il procède toujours ainsi.

Voila, comme je suis néophyte je ne me  suis pas permis de mettre en doute ses propos et ai maintenu le rdv... Mais j'aimerais tout de même avoir des avis car je ne suis pas tranquille avec cela.

 

Merci pour vos retours et votre bienveillance.



#10 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 07 août 2019 - 18:00

Bonjour,

 

De quel oiseau s'agit-il ?

Certains perroquets ne sont pas sevrés correctement à trois mois et ont besoin de plus de temps.

Il y a raison de s'inquiéter, car un mauvais sevrage peut entrainer de nombreux troubles du comportement.

Je n'ai pas assez de renseignements pour dire quoi que ce soit.

Donner de la pâtée matin et soir, ce n'est pas bon du tout, surtout si on n'est pas habitué, il y a tout un protocole à prendre en compte.

Bref, j'attends plus de renseignements pour la suite...

Est-ce que des acomptes ont été versés, quel est l'élevage ?

 

 

 


Image IPB

#11 KIWI83300

KIWI83300
  • Membres
  • LocalisationDraguignan-Var

Posté 07 août 2019 - 19:03

Bonjour Roselys. Si je peux me permettre, les conseils de Ghislaine sont toujours avisés et honnêtes.
Donc avec plus de précisions, elle pourra t aider à ne pas faire de faux pas.
En ce qui me concerne je n étais pas attirée plus que ça par le gris du gabon. Nous avons échangé avec Ghislaine et j ai craqué pour un gris, jeune adulte. Aujourd'hui, c est un membre à part entière de la famille, j ai même pleuré il y a peu car je l ai laissé qq jours.
En tous cas, attention aux oiseaux mal sevrés, j en ai fait les frais avec des pyrrhuras mal sevrés, quelle galère, de souffrance (1 des 2 est dcd rapidement) et finalement séparation. Bref une erreur que je ne reproduirai plus.

provence.gifgb_gristao.pnggb_chien0712.gifgb_cocker.pnggb_gaminado.gif


#12 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 07 août 2019 - 19:11

Surtout ne te laisses pas entrainer dans le blabla de l'éleveur qui te dira qu'il y a plus de liens lorsqu'on donne la seringue ou la cuillère.

N'oublies pas qu'un oiseau se détache du nid et rejette les parents, après le sevrage, pour aller dans un autre groupe.

C'est la nature !


Image IPB

#13 KIWI83300

KIWI83300
  • Membres
  • LocalisationDraguignan-Var

Posté 07 août 2019 - 19:54

Surtout que toi tu te seras attaché et tu souffriras de cette attitude, comme la crise d adolescence humaine sauf qu il n y aura pas, par la suite, les retrouvailles du dimanche comme avec les enfants humains.
Si tu peux convaincre l éleveur de «terminer le boulot» ce sera plus cool ensuite

provence.gifgb_gristao.pnggb_chien0712.gifgb_cocker.pnggb_gaminado.gif


#14 drareg

drareg
  • Membres
  • Localisationfrance

Posté 07 août 2019 - 19:54

Oui suit les conseils de Ghislaine
Pour éviter les erreurs
Image IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPB

#15 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 08 août 2019 - 07:44

Bonjour,

 

J'ai eu ton MP...

 

Donc, comme je t'expliquais, cet élevage est au top, bien entendu hygiène, pas de problème...

Mais, le fait d'être trop "stérilisé" n'aide pas dans le contact humain... De plus, le petit n'a pas eu de contact avec les parents à travers la coquille.

Le fait d'entendre les bruits, les peurs des parents qui préviennent d'un danger, enfin, la vie extérieure change l'avenir d'un oisillon.

Il sait que tel bruit, par rapport à un autre est bon ou pas.

S'il n'entend rien au départ, il y a beaucoup de chance qu'il ait peur de tout, car son "inné" n'est pas "aiguisé" comme il le serait avec des parents.

En couveuse, tout est nickel, les bactéries, la chaleur, le calme etc... Mais ce n'est pas la vie.

Après, il y a l'éleveuse, pareil nickel... Mais, les bactéries qui sont habituellement dans le nid, que les parents apportent en se lavant, en se mettant sur les oeufs ne sont pas là.

 

Le petit sera en pleine forme, bien sûr... Mais il ne s'est pas "vacciné" contre les mauvaises bactéries !

De plus dans sont bac ultra propre, il n'a pas eu le contact avec les autres bébés, et n'a pas appris que le bec peut faire mal.

 

Il a tout à apprendre, à comprendre que l'inné n'est pas obligatoirement bienvenu dans notre société humaine.

 

Le travail relationnel avec le petit est capricieux, un jour bien, un autre jour mal... Pas de la faute du petit, car il ne sait rien.

 

Le fait de te proposer de finir le sevrage n'est pas excusable, surtout pour un éleveur de cette qualité, car il faut croire que l'appât du gain est plus fort.

Bref, tu peux toujours faire "attendre" pour te rapprocher au mieux de la fin de sevrage.

Tu peux aussi dire que tu ne veux pas donner la seringue ou la cuillère, que tu ne veux pas t'embêter avec ça !

 

Ne t'embarque pas dans cette aventure, le bébé doit être complètement sevré, surtout au prix vendu !

Je pense aussi que le petit aura tous les tests de fait pour te garantir une bonne santé.

 

Après, il y aura l'éducation, et là, faudra partir de zéro !

La patience sera de rigueur, tu devra lui apprendre à communiquer autrement que par des cris.

Lui apprendre à patienter, (là, ce n'est pas gagné) car ils sont toujours pressés...

Apprendre ce qu'est un bec...

Bref, du pain sur la planche !!! :D


Image IPB

#16 drareg

drareg
  • Membres
  • Localisationfrance

Posté 08 août 2019 - 08:21

alors la je zap et prend pas c sur 


Image IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPB

#17 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 08 août 2019 - 08:55

alors la je zap et prend pas c sur 

 

Sans aller jusque là, il est impératif de savoir où on va !

 

Dans ce cas, le bébé est "réservé" alors oui, vu l'élevage réputé, l'oiseau sera dans de bonnes conditions... Mais, il y a un MAIS !

 

Comme expliqué dans cet univers stérilisé et calme, l'oiseau n'a pas pu évoluer dans le "bruit de la vie".

Il y a plusieurs risques, mais selon l'individu, l'éducation et l'environnement que l'on va être en mesure de lui fournir, il va évoluer et vivre sa vie.

Comme il a été imposé, tout ira bien en tant que "bébé", mais lorsqu'il va devenir adulte, tout peut changer, il y a des risques qu'il refuse l'humain, même celui qu'on lui a imposé.

 

Le perroquet n'a pas pu choisir, les relations, en fonction de l'éducation qu'il a reçu, peuvent se détériorer :

- Il va commencer à pincer volontairement,

- S'envoler dès que l'humain de référence approche,

- Pour un rosalbin, "mettre sa tête dans un triangle" :D  j'appelle cela la façon dont ils ont de se transformer lorsqu'ils ne sont pas contents où qu'ils ont l'intention "d'attaquer" par peur bien souvent. La tête, y compris la huppe rentre dans un triangle :D

- Se transformer en "hérisson" car toutes les plumes sont hérissées pour paraître plus gros, toujours dans le but de repousser "l’ennemi humain" :D

- Le petit bijou devient subitement un terroriste, et encore plus si les hormones sont de la partie.

- Il se met à crier de façon stridente dès qu'il ne se sent pas "maître de l'univers" ou qu'il s'ennuie !

 

Le rosalbin est indépendant en général, il a ses moments câlins, mais pas trop, il en a vite assez.

Il est nécessaire qu'il vole, car il peut s'engraisser facilement. Veillez surtout à l'alimentation, pas de graines perroquet, mais des graines grandes perruches.

Fruits et légumes raisonnablement.

 

Il faut bien réfléchir avant l'acquisition, si on se sent "capable" d'assumer une telle éducation (en dents de scie), là, par contre, c'est certain vu d'où il vient, alors pourquoi pas se lancer dans cette aventure

 

Bien entendu, je parle d'un jeune complètement sevré, et pas à moitié !

Après, rien n'empêche de lui donner un jus de fruit (que l'on presse soi même) dans une cuillère à café, pour renforcer les liens ou pour récompenser une "bonne action" !

Mais pas de pâtée. Le rosalbin est normalement sevré vers l'âge de 3 à 4 mois.


Image IPB

#18 Roselys

Roselys
  • Membres

Posté 08 août 2019 - 12:28

Bonjour et merci pour vos retours !

 

Vos messages confirment mes craintes concernant les soucis de comportement.

J'avais fait part de ces doutes à l'éleveur lors de notre discussion, mais il m'a dit qu'ils étaient infondés.

Si je reviens vers lui en mettant en doute ses propos et en lui demandant de terminer le sevrage, je pense qu'il va camper sur ses positions (surtout que d'après lui, l'oiseau est sevré).

Je me sens mal à l'aise avec cette situation et je me retrouve très embêtée, comme je l'ai expliqué à Ghislaine en privé, je me sentirais malpolie d'annuler la vente mais d'un autre coté je ne souhaite pas m'engager s'il est certain que ce type d'élevage induit fatalement des soucis futurs de comportement.

 

 

 

 



#19 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 08 août 2019 - 18:03

Comme je te l'ai dit, rien ne t'empêche d'aller le voir !

 

Si vraiment il est sevré, pas besoin de pâtée, car le jeune oiseau la refuse.

C'est infondé, bien sûr, il ne va pas dire qu'avec un perroquet tu peux rencontrer des problèmes.

Rien n'est meilleur conseillère que l'observation.

Si tu vois le jeune perroquet avoir peur des mains, te pincer, c'est un signe évident que cet oiseau n'a pas été manipulé.

 

Un jeune oiseau correctement manipulé, et habitué à l'humain, va, même en montrant une certaine réserve, aller vers une autre personne que l'éleveur.

Les mains peuvent être passées sous les ailes, cela donne en même temps l'occasion de voir si l'oiseau n'est pas trop maigre, ou au contraire trop gras.

Si ce côté humain est respecté, alors, pourquoi ne pas tenter de sauter le pas...

L'éducation est pour beaucoup dans la sociabilisation de l'oiseau.

LA DOUCEUR mêlée à LA PATIENCE sont les maîtres mots pour une réussite.

Surtout au départ, apprendre à communiquer autrement que par les cris...

Chansons enfantines, petits chapelets de notes (toujours les mêmes) une sonnerie de téléphone agréable, tout peut être tenté, selon les goûts de l'oiseau

En partant de la pièce "je reviens" "attends moi j'arrive"

En rentrant "coucou c'est moi"

En partant faire les courses "je vais te chercher quelque chose de bon"

En ouvrant la cage le matin "tu viens on joue"

Le soir en fermant la lumière "allez, on va au dodo"

Toujours les mêmes phrases...

 

Ces explications sont utiles dans le sens qu'elles font comprendre au perroquet la suite des évènements.

Plus tard, la routine s'installera, il prendra l'habitude et ne criera plus ou peu.

 

Pour l'éleveur, ne passe pas pour une personne qui a peur de s'engager, soit ferme et surtout OBSERVE son comportement... Ensuite laisse toi guider par ton instinct.

Il n'y a que toi qui peut dire si oui ou non "c'est le bon"

 

Nous restons à ta disposition.

 

 


Image IPB

#20 drareg

drareg
  • Membres
  • Localisationfrance

Posté 08 août 2019 - 19:23

au moment de l acquisition il y as toujours une crainte et en meme temps un désir de  une envie 

c la qu il faut faire la pars des choses

et c pas le plus facile alors laisse ton instinct conduire ta route 


Image IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPB




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)