Aller au contenu


Photo

Le mal de ponte !


  • Veuillez vous connecter pour répondre
14 réponses à ce sujet

#1 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 13 avril 2018 - 12:55

Bonjour,

 

Marine et moi avons concocté un petit article rien que pour vous...

 

Le voici !

 

 

Le mal de ponte

 

Un oeuf coincé dans l'oviducte

oeuf1.jpg

 

oeuf2.jpg

 

Qu’est-ce ?
Toutes les femelles peuvent être exposées au mal de ponte. C’est un problème récurrent qui peut être fatal.

Tout d’abord, il peut survenir en cas de défaillance en calcium, ou d’un mauvais équilibre entre calcium/phosphore/magnésium.

Nous pouvons y remédier avec une bonne alimentation, et des vitamines avant la période de reproduction.

Toutefois, il est bon de regarder les valeurs des vitamines et oligo-éléments et distribuer selon les besoins et les conditions de vie de l’oiseau.

L’apport en vitamine D3 distribué par le soleil, permet une meilleure synthétisation du calcium, en cas d’éclairement insuffisant, il est bon d’apporter un éclairage supplémentaire à l’aide d’ampoule spéciale en cour de journée.
Un autre cas, lors de la malformation de l’œuf, trop gros, il peut se bloquer à l’intérieure de l’oviducte, une visite chez le vétérinaire aviaire s’impose, mais n’est toutefois pas garantie, la manutention très risquée peut crever l’œuf à l’intérieur, c’est un cas grave.

Une femelle :

-    trop jeune,
-    -trop fatiguée,
-    carencée,
-    stressée,
-    pontes fréquentes,
-    peu musclée
-    Avec un dérèglement hormonal

Peut se retrouver face à un mal de ponte.

Comment essayer d’y remédier ?

Lorsque l’on se retrouve devant une femelle ayant du mal à expulser son œuf, il est possible de mettre directement dans le bec, quelques gouttes de calcium, ceci a pour but d’aider la femelle à ne pas prendre dans ses réserves, et à garder des forces suffisantes.
Car même avec tous les bons éléments rassemblés, le mal de ponte peut se produire.

Veillez à ce que l’oiseau a toujours un bloc de pierre minérale, os de seiche, au besoin mettre l’os en poudre dans les graines, bloc d’iode qui peut être enrichi en calcium et en phosphore, pour les petites espèces, un fond de cage marin est conseillé. Les fruits et légumes seront donnés sans excès, des graines non poussiéreuses et de bonne qualité seront complétés par des extrudés.
L’hygrométrie, la chaleur et la luminosité seront constantes.

 

Toutes femelles oiseaux sont « programmées » pour avoir des œufs, tant que la « grappe » n’est pas terminée, jeunes ou plus âgées, elles sont devant le risque de « mal de ponte ».

L’espace de vol sera suffisant, car dans une cage, la musculature de l’oiseau ne peut pas se faire.

 

Pour les jeunes sujets, un espace de vol sera réservé. 

 

Les ailes taillées sont un handicap pour permettre à l’oiseau d’acquérir une musculature suffisante pour sa bonne santé.

Non seulement la femelle risque un mal de ponte, mais en plus elle peut faire un prolapsus du cloaque. (l’intestin sort à l’extérieur) .

 

Avant et pendant la période de reproduction, les oiseaux recevront un menu spécial chaque jour, avec des graines germées, pâtée aux œufs, vitamines, oligo-éléments, herbes, afin d’essayer d’éviter les problèmes, et assurer aux petits une bonne croissance, et un bon système immunitaire."

 

Comment déceler le mal de ponte ?

 

Tout d'abord, la femelle dépiaute le fond de cage en menus morceaux.

Cela peut vouloir dire qu'elle veut faire un nid si l'opération est répétée plusieurs jours de suite.

Ensuite, elle se pose sur les papiers, sur le perchoir, puis s’aplatit, elle tressaille en faisant des petits bruits.

Le fait de poser la main sur son dos la fait "vibrer"

Mais tout peut s'arrêter et la vie continue sans œuf.

 

Lorsqu'elle a du mal à expulser son œuf, le cloaque, le bas du ventre est gonflé, souvent rouge, et la femelle pousse par moment pour expulser l’œuf.

La femelle peut, dans certain cas, être ébouriffée, sans appétit, recroquevillée.

 

Elle a besoin de chaleur, d'humidité, et de réconfort, quelques gouttes de calcium dans le bec peuvent éventuellement aider la femelle à ne pas trop puiser dans ses réserves. Un peu d'huile d'olive placé avec précaution dans le cloaque , pour aider à l'expulsion.

Si cela ne fonctionne pas, ne tardez pas à vous rendre chez le vétérinaire.

 

Chaque femelle peut pondre des oeufs de différentes grosseurs et qualité.

Par exemple, sur une couvée de trois œufs, pas un ne sera identique en grosseur.

Certaine fois, la coquille sera molle. (par manque de calcium, de grit, ou une alimentation inadaptée)

 

Pour vous donner une idée de la grosseur de l’œuf d'une femelle perroquet, par rapport à l’œuf "moyen" de poule, et l’œuf de caille, ce n'est pas une mince affaire, il faut se rappeler qu'une femelle gris du Gabon pèse en moyenne 450g, un cacatoès des Moluques 800g. Vous comprendrez plus facilement la nécessité d'un apport vitaminique journalier ainsi que les oligo-éléments appropriés.

 

dif-oeufs2.jpg

 

dif-oeufs.jpg

 

Pondre un œuf nécessite une certaine dépense d'énergie, la couvaison et le nourrissage des oisillons aussi, il est primordial de préparer la femelle avant la saison de reproduction pour lui assurer un rétablissement complet, et des jeunes en pleine forme.

 

 

 

 


Image IPB

#2 betty33

betty33
  • Membres
  • Localisationgironde

Posté 13 avril 2018 - 16:45

tres bon sujet ! 

 


aquitaine.gifgb_amazcoco.gifgb_amazjacquot.gif


#3 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 13 avril 2018 - 17:36

Merci :)


Image IPB

#4 Marine

Marine
  • Moderateurs

Posté 13 avril 2018 - 18:04

Merci.

picardie.gif


#5 cocodor

cocodor
  • Membres
  • LocalisationBAS-RHIN

Posté 13 avril 2018 - 21:11

Très intéressant.

 

J'espère que notre Juju n'aura pas l'idée de se mettre à pondre !


alsace.gifgb_20_06-3.gifgb_20_06-2.gif


#6 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 14 avril 2018 - 07:10

C'est toujours stressant ce problème de ponte, mais pourtant bien naturel !


Image IPB

#7 Marine

Marine
  • Moderateurs

Posté 14 avril 2018 - 08:57

Stressant certe,mais cette article en aideras plus d'un enfin je l'espère.

picardie.gif


#8 loic80

loic80
  • Membres
  • LocalisationPicardie

Posté 14 avril 2018 - 12:36

Cela arrive même si la femelle n'est pas en présence d'un mâle ?


picardie.gifgb-perla.png


#9 Marine

Marine
  • Moderateurs

Posté 14 avril 2018 - 12:38

Oui une femelle peut pondre sans être accouplée avec un mâle.

picardie.gif


#10 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 14 avril 2018 - 13:11

Exactement, même si elle n'est pas stimulée par un nid ou autre.

Le fait de poser notre main sur son dos peut la mettre dans tous ses états.


Image IPB

#11 Morito29

Morito29
  • Moderateurs
  • LocalisationBretagne

Posté 14 avril 2018 - 15:01

pour certains reptiles c pareil, j'ai eu un caméléon femelle qui n'a fait que pondre, et s'en est épuisée... 


Enorah
 
Image IPB

#12 loic80

loic80
  • Membres
  • LocalisationPicardie

Posté 14 avril 2018 - 18:54

OK merci pour les precisions et bravo pour l'article  :clin oeil:


picardie.gifgb-perla.png


#13 Marine

Marine
  • Moderateurs

Posté 14 avril 2018 - 18:57

Merci Loïc.

picardie.gif


#14 Ghislaine

Ghislaine
  • Administrateurs

Posté 15 avril 2018 - 09:25

J'ai complété l'article :)


Image IPB

#15 Marine

Marine
  • Moderateurs

Posté 15 avril 2018 - 09:47

:super:  parfait Ghislaine.


picardie.gif





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)